A LA UNEsociete

VISITE A YENNE, SANGALKAM, YEUMBEUL ET CAMBERENE : Samba Ndiobène Ka appuie les sinistrés en vivres et matériaux de construction

M. Samba Ndiobène Ka, Ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale et M. Mamadou Ndao, directeur général du Fonds de Solidarité National, ont effectué une visite à Yenne, Sangalkam, Yeumbeul et Cambéréne pour apporter un appui en vivres et matériaux de construction aux sinistrés des inondations.

La commune de Yenne marque la première étape de la visite. Le ministre Samba Ndiobène Ka, en compagnie de sa délégation, est venu constater de visu les 16 maisons englouties par la mer du fait des grandes quantités de pluie.

Yacine, Une habitante de Yenne, affirme : « Nous remercions notre maire et le gouvernement qui nous a donné du fer, ciment, zinc mais aussi des denrées alimentaires pour soulager les populations. La mer a englouti toutes les maisons. Nous voulons une brise lame pour atténuer les effets de la mer ».

Quant à M. Massamba Mbaye, maire de Yenne, il a avancé : « Il y a 16 maisons qui sont parties. Nous voulons des appuis en matériaux de construction pour construire deux chambres à chaque famille sinistrée. Nous demandons des pavages.  La Président a envoyé le ministre pour qu’il nous apporte un don en vue de soulager les populations. C’est des dons en matériaux, des dons en denrées alimentaires. Nous allons distribuer tout cela aux sinistrés. Il y a trois autres villages qui ont subi les mêmes dégâts. Nous avons besoin de denrées alimentaires, matériaux de construction pour aider les populations à construire. Nous avons besoin une digue de protection comme Saly ».

Le ministre leur a rassuré en disant aux populations que la commune va très bientôt bénéficier de nouvelles infrastructures dans le cadre du projet Promoville. Il a tenu à préciser que l’Etat est à côté des populations et fera tout son possible pour soulager les familles.

Après Yenne, c’est la commune de Sangalkam qui reçoit le ministre et sa délégation. Là aussi, le ministre a remis des matelas et des denrées alimentaires aux populations sinistrées qui sont logées dans les écoles.

Troisième étape, c’est Yeumbeul où le ministre est allé présenter ses condoléances à la famille dont le mur s’est effondré sur un petit enfant. Une enveloppe a été remise à la famille par le directeur général du Fonds de Solidarité nationale, M. Ndao.

A la fin de la visite, le ministre Samba Ndiobène Ka, a félicitéles autorités administratives de notre pays, particulièrement celles de Dakar.

« Nous avons fait trois communes au niveau de la région de Dakar parculiérement les communes de Yenne, commune de Sangalkam et la commune de Yeumbeul. Au niveau de toutes ces communes, ce que nous avons constaté, c’est avent toute la sérénité des populations mais aussi leur posture religieuse et croyante en quoi faisant, elles sont à l’unanimité résolues à dire que c’est loin d’être des effets directement liés aux activités de l’Etat », dira le ministre Samba Ndiobène Ka.

Et le ministre de poursuivre : « Le bilan que nous en faisons, c’est juste un bilan très satisfaisant en ce sens que, nous avons de visu constaté les dégâts occasionnés d’une part par les inondations, d’autre part par la mer par exemple au niveau de Yenne Tood, à ce niveau, nous avons constaté des dégâts énormes qui ont été causés en partie par la pluie mais particulièrement par la mer ».

Le ministre souligne qu’il a pris des engagements comme quoi, qu’il va rendre compte et plaider auprès des autorités qui gèrent ces aspects-là.

« Le reste, nous sommes venus, dans le cadre d’une action de solidarité pour apporter déjà la solidarité du gouvernement par la compension d’abord mais aussi par des actes concrets avec un appui en denrées alimentaires pour les sinistrés qui en ont besoin mais au-delà, de ça, en appui aussi en matériaux de construction parce que dans certaines zones, nous avons constaté des concessions qui sont dévastées », souligne-t-il.

Samba Ndiobène  Ka de renchérir : « Donc, il est important d’accompagner ces populations en matériels de construction tels que le ciment, du fer et parfois des zincs mais le reste, c’est juste dire que le Président de la République, dans le cadre de ses différents programmes, est en train de mettre en place un cadre beaucoup plus approprié pour lutter de façon durable contre ces inondations, certes qui sont indépendantes de la volonté de l’Etat mais étant entendu, ça entre dans le cadre régalien de notre mission . Donc, c’est tout à fait normal que des actions durables soient trouvées et nous y sommes».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *