actualiteeconomie

Vincent Bolloré placé en garde à vue pour des soupçons de corruption en Afrique

 

 

 

C’est une véritable bombe judiciaire. L’industriel et homme d’affaires français,Vincent Bolloré, est entendu, ce mardi 24 avril, dans une enquête sur des soupçons de corruption autour de l’attribution de concessions portuaires à son groupe, au Togo et en Guinée, en 2010. Vincent Bolloré est actuellement entendu avec deux autres dirigeants de son groupe dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre, commune française située dans le département des Hauts-de-Seine en région Île-de-France.

Le milliardaire, également premier actionnaire de Vivendi, est mis en cause dans le cadre d’une information judiciaire, ouverte notamment pour corruption et portant sur les conditions d’acquisition, en 2010, de deux terminaux à conteneurs opérés par le groupe Bolloré à Lomé, au Togo, et à Conakry, en Guinée.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *