A LA UNEactualite

Tournée dans les régions : Le PADEF-EJ sensibilise sur la Ligne de financement islamique

Le Projet d’Appui au Développement de l’Entreprenariat Féminin et de l’Emploi des Jeunes (PADEF-EJ)organise unetournée d’information et de sensibilisation qui concernera toutes les régions du pays et se déroulera par axe (nord, centre, sud, est et Dakar).

Le communiqué parvenu à notre rédaction annonce que  la tournée débutera par  la région de Matam. Et l’équipe du PADEF-EJ  y organisera   en étroite collaboration avec le CEDAF de Thilogne  du Ministère de la Femme, de la  Famille, du Genre et de la Protection des Enfants et la Direction Régionale  du Développement Communautaire, le premier atelier technique d’information, de sensibilisation et de renforcement de capacité pour les cibles du projet et les partenaires d’exécution,le lundi 12 octobre 2020,  dans les locaux de la Chambre de commerce et d’industrie  de Matam.

Toujours d’après le document, l’atelier se déroulera en présence du gouverneur de la région et du Coordonnateur du PADEF-EJ. Cet atelier aura comme objectif principal la vulgarisation de la composante « Ligne de financement islamique », l’une des quatre composantes du projet et le renforcement des capacités des participants dans le domaine de la finance islamique. Les trois autres  composantes  sont :   Infrastructures et Services ; Développement des chaines de valeur ; Formation et renforcement des capacités des parties prenantes.

Pour rappel,  le Projet d’Appui au développement de l’Entreprenariat Féminin et de l’Emploi des Jeunes (PADEF-EJ) est le résultat de  l’Accord de prêt signé, le 22 mai 2013 entre le Gouvernement du Sénégal et la Banque Islamique de Développement (BID), pour un coût total de 22.5 millions de dollars US soit environ 11 milliards de francs CFA. Il a pour ancrage le Ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants avec comme tutelle technique le Fonds National de Promotion de l’Entreprenariat Féminin(FNPEF). Et son objectif général est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie économique et sociale des femmes et des jeunes filles par la facilitation de l’accès au crédit, le développement des infrastructures et services d’appui à la production, des chaines de valeurs et le renforcement de capacités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *