A LA UNEeconomie

TOURISME D’AFFAIRES : L’Etude de faisabilité révèle les atouts du Sénégal

L’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique (Aspt), a organisé ce mercredi 14 juillet 2021 un atelier de restitution des résultats et la stratégie de promotion du tourisme d’affaires au Sénégal. L’étude de faisabilité a révélé les atouts dont dispose le Sénégal.

M. Pape Mahawa Diouf, Directeur général L’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique (Aspt), a affirmé : « Ce projet est le résultat de réflexions prospectives menées depuis un an pour la relance de la Destination Sénégal et la construction d’une compétitivité durable. Le Plan Stratégique de Développement du Tourisme et des Transports Aériens, référentiel stratégique du secteur depuis 2020 et pour cinq ans, consacre la vision du Président de la République Macky Sall ».

D’après M. Pape Mahawa Diouf, c’est  une vision d’un tourisme sénégalais compétitif, performant, armé d’un secteur privé fort et qui s’articule autour d’expériences distinctives à forte valeur ajoutée et ciblant des segments de visiteurs attractifs pouvant générer des recettes touristiques considérables pour le Sénégal, et par ricochet créer de la croissance et générer des emplois.

Toujours selon le directeur général de l’Aspt, parmi ces cibles, les clientèles d’Affaires ont été identifiées comme  segment prioritaire, de par leur volume, leur capacité de dépenses au bénéfice de plusieurs services locaux. Et communément appelé Tourisme d’affaires, le Mice (Meetings, Incentives, Conferences & Events) est un acronyme anglais qui désigne l’ensemble de l’industrie, de l’activité économique dédiée aux événements professionnels. 

Le Sénégal ne représente que 1,2% dans le tourisme d’affaire

« Dans le monde, le Mice  a représenté en 2019, en période pré-covid, un volume de plus de 1000 Milliards $, avec une part de marché pour l’Afrique estimée à 3% dans laquelle le Sénégal ne représente qu’1,2%. A côté des pays comme l’Afrique du Sud, le Rwanda, le Kenya, le Sénégal dispose de sérieux atouts pour devenir une destination majeure dans le domaine du Tourisme d’affaires », dixit M. Pape Mahawa Diouf.

Il estime qu’ils ont  noué un partenariat avec The Tourism Business Company, un cabinet sud-africain reconnu pour son expertise dans ce domaine et ayant accompagné tous ceux qui en Afrique, comptent dans le Mice à l’échelle continentale et mondiale. Et l’objectif étant de disposer dans les meilleurs délais d’une stratégie nationale dédiée au développement du Mice au Sénégal, et de mettre en place, pour la première fois au Sénégal, et même en Afrique de l’Ouest, Un Bureau de Conventions, véritable catalyseur de toute l’ambition nationale dans ce projet.

D’après M. Pape Mahawa Diouf,   l’Etude de faisabilité  a été menée à Dakar, sur la Petite Côte, au Sine-Saloum et à Saint-Louis.

D’après les représentants du cabinet en charge de l’étude, le Sénégal dispose d’un sérieux atout pour devenir une destination du tourisme d’affaires. Ils estiment que le projet ne peut se faire sans une forte collaboration entre le public et le privé. Ils soulignent que notre pays a tellement de potentialités. Cependant, ils estiment qu’il y a des améliorations à faire notamment une fluidité de l’accès à l’aéroport mais aussi doter certaines régions de réceptifs modernes répondant aux normes internationales.

« Le Sénégal dispose d’un potentiel considérable pour developper son offre Mice. Il s’agit entre autres de sa stabilité politique exemplaire en Afrique et le dynamisme de sa diplomatie. Le pays abrite en effet des sièges régionaux de grandes institutions internationales, des infrastructures d’accueil multifonctionnelles à rentabiliser au vu des investissements consentis (Cicad, Parc Des Expos, Dakar Aréna, Musée des civilisations Noires, Stade Olympique ) Nous disposons de centres de conférences et des espaces de réunion aux meilleurs standards internationaux mais également d’hôtels d’affaires de luxe, dont de grandes chaînes internationales (Accor, Radisson Blu) », explique-t-on dans le communiqué de presse.

Toujours d’après le communiqué de presse, dans le classement Icca  (International Congress and Conference Associations) qui représente le baromètre mondial de performances des destinations dans le Mice, le Sénégal occupe en 2019 la 18ème place en Afrique derrière des destinations comme l’Afrique du Sud (1er), le Maroc (2ème), le Rwanda (3ème).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *