international

SOMMET MONDIAL POUR LA PAIX UNIVERSELLE Plus de 2 000 personnes et 500 parlementaires africains attendus à Dakar en novembre

La capitale sénégalaise, Dakar, va abriter au mois de novembre prochain le Sommet mondial pour la paix universelle. Ainsi, plus de 2 000 personnes venues du monde entier et 500 parlementaires africains vont se retrouver à Dakar pour parler de paix et de dialogue en Afrique et dans le monde.

Sous l’Initiative du Professeur Arona Coumba Ndoffène Diouf, ministre-conseiller à la Présidence de la République, la Fédération pour la Paix universelle a été reçue par le Chef de l’Etat, Macky Sall afin de préparer le Sommet mondial pour la paix universelle qui aura lieu au Sénégal. Ainsi 2 000 personnes venues de 150 pays et 500 parlementaires africains vont se retrouver à Dakar au mois de novembre prochain pour réfléchir, échanger et partager des idées en matière de paix et de dialogue en Afrique et dans le monde. « C’est grâce à moi qu’on aura au Sénégal un Sommet mondial pour la paix universelle, qui va regrouper plus de 2 000 personnes venues du monde entier », a-t-il fait savoir. Avant d’ajouter : « Il marquera une importante réunion, une importante conférence des parlementaires africains où 500 parmi eux seront présents à ce Sommet de Dakar ». Selon lui, le sommet va regrouper des personnes et des organisations résolues à bâtir un monde paix, où chacun pourra vivre dans la liberté, dans une coopération harmonieuse avec les autres, et où la prospérité sera équitablement partagée. « Il aura pour objectif de miser sur la sagesse des traditions religieuses et leur aptitude à traiter des grands problèmes, mais aussi de tisser un réseau d’artisans de paix interreligieux, tout en créant des conseils de paix interreligieux nationaux et régionaux. », a expliqué le ministre-conseiller à la Présidence de la République. Il s’exprimait hier lors de la remise de subventions aux 7 Associations sportives et culturelles (Asc) de la commune de Biscuiterie pour la promotion de la jeunesse de la localité. À cet effet, Mamadou Gaye, expert Média de la Confédération africaine de football (CAF) et consultant de la chaîne Fox News Sport, est invité à cette occasion pour voir la détermination, l’engagement de la jeunesse de Biscuiterie, sa patience dans le sport pour qu’il soit le relai au sein des grands bâtisseurs du sport mondial. Revenant sur la cérémonie de remise de subventions aux Asc de la commune de Biscuiterie, Arona Coumba Ndoffène Diouf de faire savoir que rien ne sera comme avant. « Tout va changer dans la dynamique du sport dans la localité. Je ne ménagerai aucun effort pour venir en aide par tous les moyens nécessaires pour la promotion du sport », dira-t-il. Et de poursuivre : « En tant que citoyen de ce pays, il est opportun d’avoir un engagement au niveau local. Si on parle d’émergence, je pense qu’elle doit commencer dans nos chambres, ensuite dans la rue, le quartier et maintenant on peut parler de l’émergence du pays. Tout citoyen devrait rester à la base pour chercher avec les citoyens les solutions à leurs problèmes ». Raison pour laquelle, déclare-t-il : « J’ai investi 5 millions F CFA à distribuer aux 7 Asc de la commune de Biscuiterie pour leur permettre de sentir qu’il y a des gens derrière eux et qui sont prêts à les accompagner jusqu’à la victoire finale. Ainsi chaque Asc recevra d’abord un montant de 250 000 F CFA pour le démarrage des « Navétanes ». Après, suivant les degrés de compétition, arrivée aux quarts de finale, les bénéficiaires auront chacun 500 000 F CFA, les demis- finales 1 million F CFA et les finales 2 millions F CFA.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *