A LA UNEactualite

Sensibilisation sur la covid-19 : 500 jeunes préventionnistes à l’assaut des plages de Dakar

Pour sensibiliser davantage sur la pandémie de Covid-19, l’initiative « Les préventionnistes de la santé », est lancée ce week-end, sous la houlette de Mohamed Samb, secrétaire général du Cadre de concertation libéral. Cette initiative de Mohamed Samb a pour but de sensibiliser les baigneurs sur la maladie de Covid-19.

Pour mieux sensibiliser les populations sur le danger de la pandémie de Covid-19, 500 jeunes viennent d’être choisis dans toute la région de Dakar.

 « Ces préventionnistes de la santé », comme on les appelle, ont pour obligation d’envahir toutes les plages de Dakar pour sensibiliser les baigneurs sur la maladie à coronavirus. « Il est inadmissible au moment où des milliers de personnes meurent de la Covid-19 dans le monde, les sénégalais font semblant que la maladie n’existe pas », a expliqué Mohamed Samb, secrétaire général du Cadre de concertation libéral, et initiateur de ce projet. D’après M. Samb des milliers de personnes circulent comme elles veulent dans les rues de Dakar sans masque. Et si on ne les oblige pas à les porter, renseigne-t-il : « On ira vers l’hécatombe ». Ce qui est regrettable pour le Sénégal. Ce cri de cœur, précise-t-il, « n’est qu’un moyen pour aider l’État du Sénégal, à travers le ministère de la Santé, à vaincre cette pandémie qui a déjà fait 84 morts sur les 5 888 personnes infectées.

« Malgré que le couvre-feu est prolongé jusqu’à 23 heures, les gens continuer de déambuler sur les rues de Dakar et même au-delà de minuit, sans porter de masque. Ce qui n’est pas normal », a souligné M. Samb.

Il a lancé cette initiative pour que les mesures barrières puissent être respectées à Dakar et partout au Sénégal. Ces jeunes vont passer 7 jours sur 7 à sensibiliser les personnes au niveau des plages. « On ne demande pas aux gens de ne pas aller à la plage, mais au moins de respecter les mesures barrières », a renchérie M. Samb.

Ce projet qui a été mis en place en collaboration avec le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr, sera bientôt élargi dans les régions du pays afin de faciliter le travail de sensibilisation à l’État.

Idrissa Niassy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *