REPRESENTATION DES FEMMES DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT : Le Caucus des Femmes Leaders déplore le faible taux

 REPRESENTATION DES FEMMES DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT : Le Caucus des Femmes Leaders déplore le faible taux

Avec la formation du nouveau gouvernement du Président Bassirou Diomaye Diakhar FAYE avec 4 ministres femmes, le Caucus des Femmes Leaders juge inconcevable le faible taux de représentativité des femmes.

D’après le communiqué parvenu à notre rédaction, le Caucus des femmes leaders félicite le Président de la République, M. Bassirou Diomaye Diakhar FAYE, suite à son accession à la magistrature suprême de notre pays. Il salue aussi la nomination de M. Ousmane SONKO au poste de Premier Ministre, et félicite l’ensemble des membres du gouvernement particulièrement les femmes. 

 « Le Caucus a suivi avec beaucoup d’intérêt la formation du nouveau gouvernement et exprime sa déception par rapport à la faible représentation des femmes.  De 2012 à 2024, le Caucus a contribué à toutes les élections (Présidentielles, législatives et locales), soit à travers des actions de renforcement de capacité ou la production de documents pour une meilleure représentation des femmes dans les sphères de décision.  En 2019 le Caucus a fait un document « Quel Président pour la famille sénégalaise » qui avait été accepté et validé par tous les candidats », précise-t-on dans le communiqué de presse.

Et le document de poursuivre : « Pour l’élection présidentielle de 2024, le Caucus est allé à la rencontre des candidats pour qu’ils s’engagent à intégrer les points suivants dans leurs programmes : Le Ticket Présidentiel, avec une femme vice-présidente ; La nomination au moins de 30% de femmes dans le futur gouvernement et dans les     postes de Direction, de PCA ». 

Toujours d’après le document, une étude menée par le CAUCUS en 2022 sur la participation politique des femmes a montré que de 1978 à 2021 la présence des femmes dans le gouvernement a eu une évolution en dents de scie, mais après l’an 2000, a même atteint des pics de 30 à 33%. 

« Depuis plus de 24 ans, c’est pour la première fois que le taux de représentation est descendu à un niveau aussi bas avec seulement 13%. Cette rupture est aux antipodes des espérances des femmes qui représentent la moitié de la population, c’est pourquoi pour le CAUCUS, il est inconcevable d’accepter une telle régression. Le Caucus fait appel aux autorités et à toutes les personnes favorables à élever la voix pour redresser cette situation », conclut-on dans le document.

massaerdia@yahoo.fr

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *