A LA UNEsociete

Réinsertion sociale en milieu carcéral au camp pénal de Koutal : Réception de diplôme de 12 pensionnaires formés en boulangerie pâtisserie

L’administration pénitentiaire en partenariat avec le  Fonds de financement de la formation professionnelle et Technique (3FPT) a formé 12 pensionnaires au camp pénal de Koutal au métier de Boulangerie et pâtisserie .La cérémonie de remise d’attestation s’est déroulée ce Mercredi 18 Mai devant la prison de Koutal, en présence du représentant du directeur de l’administration pénitentiaire M. Samba Yacine Diop, par ailleurs  chef de division de réinsertion sociale, le représentant de l’établissement public de Nioro, de Gossas et  de Kaolack.

Des visages brillant de joie et de satisfaction, sont visibles chez les pensionnaires de Koutal.

Le directeur de l’administration du camp pénal de Koutal, M. Alioune Diouf a souligné que cette cérémonie de remise d’attestation de fin de formation au métier de Boulangerie pâtisserie est l’une des deux principales missions de l’administration pénitentiaire et la réinsertion sociale des détenus. Selon M. Diouf, dans le cadre de cette activité, l’administration pénitentiaire a signé une convention de partenariat avec 3FPT en2018 pour concrétiser sa politique carcérale en matière de réinsertion sociale.

Il estime que c’est ainsi qu’est né le projet de formation de douze (12) jeunes détenus dont six (06) de la maison d’arrêt et de correction de Kaolack et six (06) du camp pénal de Koutal. Pour lui le choix de cette formation n’est pas fortuit et est venu à son heure au moment où l’administration pénitentiaire vient d’ouvrir sa deuxième Boulangerie dénommée ” Boulangerie de la réinsertion sociale à Koutal après celle du camp pénal de liberté 6 de Dakar.

M. Alioune Diouf affirme : « cette formation visant à soutenir l’initiative entrepreneuriale dans le sens de l’insertion permettra aux pensionnaires qui en sont bénéficiaire d’avoir un métier professionnel et de trouver un emploi garanti à leur sortie de prison ».

Il n’a pas manqué de solliciter une aide à la direction de l’entreprenariat rapide (DER) en passant par le représentant de la directrice DER pour permettre d’élargir les activités de préparatoire à la réinsertion sociale.

Le représentant de l’administration pénitentiaire a rappelé qu’une expression de besoin en formation professionnelle de plus de 1000 détenus a été envoyée au 3 FPT pour des formations dans des domaines tels que la menuiserie en bois, aluminium, métallique, mécanique, l’informatique, l’électricité, couture, l’aviculture et l’horticulture. 

Le représentant de 3FPT M. Aliou Seck a souligné que : « le 3 FPT a eu à former dans la zone centre 126 pensionnaires dans la région de Kaolack, Diourbel, Kaffrine et Fatick pour un montant global de 21 millions de francs CFA.  Et le cas spécifique de la MAC de Koutal avec les 12 pâtissiers, a coûté 7 millions de francs CFA ».

 Il a proposé au Directeur du Camp pénal de Koutal d’installer un centre d’incubateur au sein de l’établissement et de diversifier les actions de formations à Kaolack.

 Khady Thiam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *