actualite

RÉÉLECTION DE MACKY SALL : La CBD compte utiliser les mêmes stratégies pour la victoire au 1er tour en 2019

La Convergence banlieue-diaspora (CBD), dans le but de réélire le président Macky Sall au premier tour en 2019, a repris ses activités. Pour cela, un grand rassemblement est organisé hier au Grand théâtre national de Dakar pour sensibiliser les militants.

À un an de la présidentielle de 2019, tout commence à bouger. Au niveau des partis politiques qu’aux mouvements de soutien, c’est la remobilisation des troupes et la reprise des activités. Comme c’est le cas hier avec la Convergence banlieue-diaspora (CBD), sous la houlette de son secrétaire général Siré Baïla Dia, qui a tenu hier au Grand théâtre national de Dakar une conférence de remobilisation et de reprise de ses activités en vue d’amener Macky Sall à la victoire au premier tour en 2019. Mais cette organisation ne compte pas changer de méthodes, ni de stratégies pour la réélection de mentor.

« Pour la réélection du président Macky Sall à l’élection présidentielle de 2019, nous comptons refaire les mêmes stratégies que celles utilisées en 2010, 2011 et 2012 pour l’amener à la victoire, en mobilisant, sensibilisant les militants et les électeurs ceux du pays et de la diaspora pour qu’ensemble la majorité des Sénégalais votent pour le chef de l’État », a-t-il déclaré. Parlant des querelles intestines entre responsables politiques dans la banlieue et ses environs, ce dernier de faire savoir qu’ils sont tous membres de la Convergence banlieue-diaspora depuis 2009 et qu’ils ne sont pas pour accompagner qui que se soit. « Dans la banlieue, nous sommes tous du côté du président de la république et pas derrière un responsable.

Tous les responsables politiques de la banlieue sont membres de la Convergence », a dit Siré Baïla Dia. Avant de préciser : « Qu’il s’agisse de Timbo, Abdou Karim Sall, Aliou Sall ou autres, ils sont tous membres de la Convergence banlieue diaspora depuis 2009. Notre objectif c’est d’amener Macky Sall à la victoire au premier tour en 2019 ». Parlant du nombre de membres de la Convergence banlieue-diaspora, ce dernier de faire l’historique de l’Apr : « L’Alliance pour la République (Apr) était organisée au départ en comités où chaque responsable devait former un comité de 100 personnes. Nous sommes parvenus à faire 542 comités avec ce mouvement. Ce qui veut dire 54 200 personnes répertoriées », a-t-il noté. Et de poursuivre : « Nous sommes une force dissuasive, une force principale pour le président Macky Sall dans la diaspora ». Au delà de la banlieue de Dakar et de la diaspora, selon lui, ceux qui militent à Dakar ont leur propre base affective au niveau des régions. « En faite, nous faisons un double travail, en travaillant à Dakar pour massifier le parti, amener les militants et les électeurs pour le compte du président. En même temps, nous militons à nos bases affective soit au Fouta, à Matam ou Ziguinchor et nous finançons nous même nos activités », s’est félicité M. Dia.

Idrissa NIASSY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *