actualiteeconomie

Réaction du Président Wade sur la mort du Franc des colonies françaises : « Le CFA est mort, vive l’AFRICOR »

Après l’adoption du Conseil des ministres français d’un projet de loi mercredi 20 mai mettant officiellement fin au Franc CFA en Afrique de l’Ouest, l’ancien président de la République sénégalaise, Me Abdoulaye Wade s’est exclamé.« Le CFA est mort, vive l’AFRICOR ». Telle a été sa réaction, après avoir appris que le président français Macron a pris la décision de soustraire la garantie de convertibilité au Franc CFA et mis fin au système du compte d’opération auprès du Trésor français, étendu au Système européen.Cette suspension du CFA et son remplacement par l’Eco est une suite logique de ce qui avait été décidé dans la capitale ivoirienne, Abidjan, il y a cinq mois pour substituer le CFA par l’Eco.Ce qui est un tournant dans l’histoire de l’ensemble de ces pays avec l’ex-colonie dont les histoires sont entremêlées depuis plusieurs décennies. Ce qui fait que les représentants de la France quitteront ainsi, les instances où sont prises les grandes décisions concernant la monnaie Ouest africaine.En outre, les réserves de change de la BCEAO  ne seront plus obligatoirement déposées au Trésor français comme cela se faisait pendant plusieurs décennies. Le Président Me Wade s’expliquera dans les heures qui viennent pour plus de détails, selon son cabinet.
Idrissa NIASSY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *