actualitesante

Prévention du paludisme à Kolda, les collectivités locales et les populations s’engagent à prendre à bras le corps ce combat…


Toujours considérée comme l’une des parties du Sénégal où dans le domaine sanitaire la plupart des signaux sont au rouge dans le secteur sanitaire,le MCR, toute son équipe, les collectivités locales les clubs des jeunes filles… sont à pied d’œuvre pour prévenir voir éradiquer le paludisme dans la capitale du fouladou.

La grande cour de la région médicale de Kolda a été le cadre idéal pour permettre aux acteurs communautaires, les autorités des collectivités locales, les clubs des jeunes filles mais aussi les “Badiénou gokh” pour ensemble partager sur le niveau d’évolution de la lutte contre le paludisme dans la capitale du Fouladou. A en croire le médecin chef de région (MCR) Docteur Yaya Baldé, des efforts ont été faits sur la lutte donc il faut pérenniser les acquis et ne pas se relâcher “nous venons d’une campagne de distribution de moustiquaires en 2019. Mais aujourd’hui nous savons que le défi reste l’utilisation de ces moustiquaires. C’est pourquoi nous voulons mobiliser davantage les collectivités territoriales, les acteurs communautaires, les Badiénou gokh, les relais, l’ensemble des mouvements associatifs pour nous assurer que ces moustiquaires sont effectivement utilisées selon les directives qui sont prescrites. C’est à dire toute l’année, toute la famille et toutes les nuits” , il ajoutera que “nous sommes à la fin de l’hivernage, les gens ont tendance à se relâcher un peu en disant que c’est fini, le palu c’est derrière nous”. Docteur Baldé aussi n’a pas manqué de lancer un appel à l’endroit des acteurs de la santé, des responsables des collectivités locales et partenaires mais aussi de les rassurer en ces termes ” c’est le moment de remobiliser les troupes pour que cette utilisation des moustiquaires puisse être renforcée, il y’a d’autres initiatives qui sont en cours, notamment le traitement préventif intermittent qui en plus de l’engagement des communautés peut nous permettre de dire que Kolda est sur la bonne voie pour atteindre l’élimination du paludisme à l’horizon 2030″
A travers les sketchs de la troupe fankanta, la démonstration de l’artiste chanteur Rozen et l’intervention des participants, le MCR Dr Baldé de rappeler que “le paludisme a reculé mais il ne faudrait pas que l’on dorme sur nos lauriers” juste pour montrer que malgré la fin de l’hivernage; la propreté, le fait de passer la nuit dans une moustiquaire doivent être le quotidien des populations afin d’éradiquer le paludisme de notre région qui à un certain moment en avait beaucoup souffert.

552 total views, 2 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *