A LA UNEpolitique

Présidentielle 2019: Le journaliste Talibouya Aïdara hisse le drapeau beige-marron à Kataba dans le département de Bignona

Le Journaliste, Conseiller Technique en Communication au Ministère de la Pêche et de l’Economie Maritime, M. Talibouya Aïdara responsable APR dans la commune de Kataba, département de Bignona, entre dans l’histoire en sauvant la coalition BBY de la razzia du leader de PASTEF Ousmane Sonko à Bignona. M. Aïdara a remporté 08 bureaux sur les 27 bureaux que compte la commune de KATABA 1. Avec ses maigres moyens, il a su hissé le drapeau beige-marron dans sa localité.

Pour rappel la Commune de Kataba1, comprend le Narang et le Fogny Diabancounda.  Elle compte 37 villages et 27 bureaux de vote. Elle est aussi la 4ème Commune la plus peuplée dans le département de Bignona après Bignona Commune, Tenghory et Kafountine. Elle fait partie des 19 communes que compte le département de Bignona et elle est frontalière à la Gambie et cohabite  avec les Communes de Kafountine, Djinaki et Diouloulou.

« Je dirai que sur les résultats de Ziguinchor, c’est un résultat qui nous incombe à tous. Et à Kataba, sur les 27 bureaux que compte la commune, le président de la république a remporté les 8 bureaux et PASTEF  a remporté les 19 autres bureaux, c’est une réalité qui est là, on ne peut pas se glorifier parce que l’opposition a remporté la majorité mais je dirai que nous sommes l’une des rares communes où la percée de Sonko n’a pas été une razzia, tant soit peu, nous avons remporté certaines localités, certains centres des vote. Maintenant, il nous revient de voir comment trouver une solution à ça, comment  y remédier. On doit voir en réalité où se situent les problèmes », a précisé le journaliste Talibouya Aïdara.

Il a félicité son mentor le Président Macky Sall.

Et le journaliste de renchérir : « Effectivement, l’heure est au bilan, l’heure est à l’évaluation du travail qui a été fait et les résultats dans les différentes zones du Sénégal. Nous avons des résultats qui varient de 90% à 30% pour le Président Macky Sall. Notre zone, la région de Ziguinchor, le département de Bignona fait partie des zones où, l’opposition a gagné, c’est comme la ville de Thiès ou bien le département de Mbacké, ces zones ont été remportées par l’opposition. Actuellement le travail a commencé, nous sommes en train de voir nos problèmes, c’est-à-dire pourquoi nous avons perdu cette partie ».

Il souligne qu’en moins de 2 ans, l’élection présidentielle a été organisée et  Ousmane Sonko a fait une percée énorme.

Selon le journaliste avec cette percée  énorme en Casamance,  déjà les gens pointent du doigt certaines personnalités.

« Je dirai même que la sortie d’un responsable connu proche du président Macky Sall en l’occurrence Moustapha Cissé Lô, y a joué un rôle, quand il a osé se mettre devant tous les sénégalais, devant tout le monde  pour dire que tous ce qui sont avec Ousmane Sonko, sont des rebelles, je ne sais quelle est sa motivation mais cela nous a compliqué la tâche en Casamance, ça n’a pas été du tout facile pour nous  face à un vote affectif », a expliqué M. Aïdara.

Il estime qu’ils  ont sillonné des localités pour apporter un message de développement.

« Nous avons fait les localités de fond en comble. Nous avons échangé avec tout le monde. Nous avons attiré leur attention sur la dynamique de développement qui est déjà enclenché dans notre commune où le désenclavement de Narang-ouest est  effectif, les routes sont là, l’électricité à moindre tension a déjà ceinturé Narang-Est, les châteaux d’eau ont poussé pour l’alimentation en eau. le Fogny Diabancounda, c’est la même chose,  et maintenant la prochaine étape avec  le PUDC 2, c’est la phase de Narang-Est, donc on a demandé pour ce que les populations se mobilisent pour qu’on puisse ensemble donner nos voix au Président de la République afin de lui permettre de faire ce deuxième mandat et finir le travail qu’il a déjà commencé à savoir le désenclavement et la modernisation  et la construction des infrastructures de dernière génération dans la commune de Kataba qui comprend  le Narang de  le Fogny Diabancounda », a martelé M. Aïdara.

Il a tenu à préciser que  que le président  est réélu et que les populations de la zone comptent beaucoup sur lui, sur sa politique, sur le PSE, le PUMA, le PUDC pour pouvoir terminer le travail qu’il a déjà  enclenché à savoir la construction d’écoles,  la construction d’hôpitaux, la construction de dispensaire, la construction de routes, l’électrification du Narang-Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *