A LA UNEactualite

Pr. Maïmouna Ndour Mbaye, directrice du centre diabétique de Marc Sankalé de Abass Ndao : « Plus de 500 000 personnes sont atteintes de diabète au Sénégal en 2015 »

Pr. Maïmouna Ndour Mbaye, directrice du centre diabétique de Marc Sankalé de Abass Ndao, en marge de la randonnée pédestre organisée par Ecobank ce week-end, a reçu un don de 6 millions de F CFA de ladite banque pour lutter contre le diabète. Elle estime qu’au Sénégal, plus  de 500 000 personnes  sont atteintes de diabète en 2015 d’après une enquête menée par le ministère de la santé.

« C’est une maladie qui va croître de manière épidémique au cours des années à venir. Les experts prédisent qu’en Afrique, une augmentation de 156% de diabète d’ici 2045, cela veut dire un grand nombre de personnes seront touchées. Au Sénégal, en 2015, le ministère de la santé a mené une enquête nationale qui a permis de constater que 3,45% de la population, âgée de 18 à 69 ans, sont affectées par la maladie. Quand on rapporte aux 15 millions de sénégalais, cela représente plus de 500 000 personnes atteintes. Le diabète est une maladie lourde, ses conséquences sont chroniques, invalidantes, on les appelle les maladies à soins couteux. Ce sont des conséquences qui auront un poids social humain et économique trop lourd sur la société. Ce qui souligne l’importance de la prévention de ces maladies. Donc Ecobank va participer à la prévention parce qu’avec ce don, nous allons pouvoir acquérir un certain nombre d’équipements pour contribuer à la prévention. Nous ne manquerons pas de leur faire l’usage qui sera fait du don », a souligné Pr. Maïmouna Ndour Mbaye.

Elle estime qu’elle espère que d’autres institutions vont s’investir dans la lutte contre le diabète et les autres maladies non transmissibles. Et c’est maintenant qu’il faut agir : lutter contre la mauvaise alimentation, lutter contre l’obésité, lutter contre la sédentarisation et les mauvaises habitudes de vie. Selon elle,  ils ont  reçu d’Ecobank un montant de 6 millions de F CFA.

Elle a tenu à remercier la banque pour ce geste qu’elle qualifie de « généreux » et « responsable ».

Quant à M. Serges Akré, Dg d’Ecobank, il avance : « Chaque année, Ecobank organise une journée sociale qu’on appelle Ecobank day. Nous menons des activités de responsabilité sociale. Nous ferons des actions sociales d’intervention dans la santé, l’éducation. Le thème choisi cette année : Maladies non transmissibles. C’est un fléau qui gagne en importance dans nos sociétés. Au Sénégal, ce taux est 41%, donc il est important pour nous d’intervenir pour sensibiliser le personnel et les populations. Nous avons fait plus de 50 millions de dons. Les maladies non transmissibles sont plus importantes en nombre et en pourcentage ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *