A LA UNEeconomie

POUR REDUIRE LES CHARGES DANS LES DOMAINES AGRICOLES COMMUNAUTAIRES : Lancement d’une station solaire équipée de 60 kwh à Sédhiou

Le groupe Tysilio spécialiste des solutions solaires en autoconsommation,  en partenariat avec le Programme National des Domaines Agricoles Communautaires (Prodac), a lancé une « Station Solaire » à Sédhiou, dans le sud du Sénégal afin de contribuer à la réduction des charges des Domaines Agricoles Communautaires (Dac).

 D’après le communiqué, il s’agit d’une station photovoltaïque innovante qui permettra de réduire les charges et l’empreinte de Co2 et d’apporter une source d’énergie propre et rentable à tout type d’infrastructure connectée à un réseau défaillant ou onéreux, ou fonctionnant avec des groupes électrogènes.

« Tysilio annonce le lancement de sa solution  Station Solaire Tysilio  (Tss pour Tysilio Solar Station) à Sédhiou, dans le sud du Sénégal. La Tss est une solution hybride qui permet d’apporter une source d’énergie propre et rentable à tout type d’infrastructure connectée à un réseau défaillant ou onéreux, ou fonctionnant avec des groupes électrogènes », renseigne le document.

Toujours d’après la source, à Sédhiou, il s’agit d’installer une station dont profitera un Domaine Agricole Communautaire (Dac). Et le Programme des Domaines Agricoles Communautaires a été créé en 2014 et illustre la volonté des autorités du Sénégal de contribuer à la réduction de la précarité sociale en milieu rural et péri-urbain par la promotion de l’entreprenariat agricole des jeunes et des femmes et, in fine, d’assurer le développement économique et social de ces zones.

D’après la source,  les Dac  sont des pôles de compétitivité économique, des lieux d’insertion de jeunes et d’accueil de promoteurs privés souhaitant investir dans le secteur agricole, aussi bien dans des activités de production que de transformation et de services. Et  certains Dac  sont trop éloignés pour être raccordés au réseau électrique. Ils sont alimentés par des générateurs diesel dont l’énergie est coûteuse  deux fois supérieure au prix du réseau public d’électricité.

Dix millions de F cfa  par an d’économies d’énergie

« Tysilio va ainsi installer une station photovoltaïque innovante de par son concept intégré, écologique, modulable (la puissance peut varier selon les besoins), déplaçable (conteneur aménagé pour ranger le matériel), réplicable et connectée. La Tss, équipée d’une batterie de 60 kwh, produira 32,8 Mwh /an, ce qui représente une économie de près de dix millions de F cfa  par an pendant 25 ans (économie de carburant et de maintenance d’un générateur diesel). Sa durée de vie est de 25 ans environ avec un remplacement de batterie tous les 10 ans », renseigne le document.

Le document précise que l’énergie solaire est produite par la centrale photovoltaïque. Un contrôleur intelligent s’assure, en coordonnant et optimisant l’ensemble des équipements, que les différentes sources d’énergies fournissent de l’électricité de manière sûre et appropriée. La batterie augmente l’autonomie, l’indépendance et la fiabilité du site (la continuité et la stabilité de l’apport en électricité du site).

« Tysilio a signé une convention de partenariat avec le Prodac  (Programme National des Domaines Agricoles Communautaires) qui définit une collaboration active afin de favoriser un accès pérenne des Dac à l’électricité au moyen de solutions photovoltaïques, et la recherche et la mobilisation des fonds et de subventions pour financer l’étude et la mise en œuvre de telles solutions en faveur des Dac », renseigne la source.

Un modèle à répliquer

D’après la source, c’est dans ce cadre que Tysilio a bénéficié d’un accompagnement du dispositif Fasep  (Fonds d’étude et d’aide au secteur privé) Innovation Verte de la Direction générale du Trésor du ministère de l’Economie français. Et ce dispositif promeut le développement de technologies, notamment dans le domaine de l’innovation verte.

Le communiqué souligne que le Fasep  permettra à Tysilio de prouver la pertinence d’une station de 32 kwc avec  une batterie de 60 kwh  adaptée à des usages en zone non-électrifiée sur un domaine agricole.

Toujours d’après la source, la station de Sédhiou permettra d’identifier très précisément les besoins car c’est également une centrale de mesure des consommations du site. Et elle pourra éventuellement être agrandie au terme d’une année de fonctionnement environ.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *