A LA UNEeconomie

POUR LA RELANCE DES RELATIONS ECONOMIQUES AVEC LE SENEGAL : Le vice-Ministre de la Roumanie, hôte de la CCIAD

La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD) a reçu ce Lundi 28 Novembre 2022 le Vice-Ministre de la Roumanie Tralan HRISTEA, accompagné de sa Conseillère et de l’Ambassadeur de la Roumanie au Sénégal, M. Nicolae Nastase. Cette rencontre vise à relancer les relations économiques entre le Sénégal et la Roumanie.

M. Tralan Hristea, vice-ministre de la Roumanie, a souligné : « Premièrement, on retient que les relations entre êtres humains, c’est le plus important, l’investissement dans le capital humain, l’éducation et la promotion du commerce, ça sera la base de notre réengagement, une relance des relations économiques avec le Sénégal. On avait discuté une certaine série de domaines dont on peut combiner la complémentarité existante entre l’économie sénégalaise et l’économie roumaine. Et on a souligné l’importance vitale pour le développement du domaine agricole, l’éducation, formation, sécurité internet, cybersécurité et aussi d’autres domaines en ce qui concerne la croissance ».

Il estime que leur secret sur le plan touristique, c’est l’investissement, l’éducation, formation et sourire avec des bons services pour les clients et bien sur Marketing d’une manière structurée.

Quant à Dr Daouda Thiam, vice-président de la CCIAD, il a tenu à préciser : « C’est une rencontre qui fort utile dans la mesure où nous avons la chance par la biais de Monsieur l’ambassadeur de la Roumanie au Sénégal d’avoir la chance de recevoir le vice-ministre roumain avec qui, nous avons passé en revue un certain nombre de domaines pour notre développement entre les deux pays aussi bien au niveau de l’agriculture, au niveau de l’industrie, au niveau de la formation, au niveau du Tourisme, de la cybersécurité ou bien tous les domaines du développement qui intéresse les hommes d’affaire sénégalais et pouvant permettre demain d’avoir avec la Roumanie des relations bilatérales extrêmement fortes et rentables  nos économies ».

Il poursuit : « Nous avons eu déjà de par le passé, beaucoup d’étudiants sénégalais qui ont été formés en Roumanie et qui sont ici au Sénégal et qui y travaillent dans des postes clés. Il serait bon à mon avis de les regrouper, de faire telle sorte qu’ils soient les ambassadeurs aussi de la Roumanie ici au Sénégal et de remettre sur pied les cohortes de jeunes sénégalais qui iraient là-bas, faire leur formation pour mieux servir non seulement dans le court terme mais aussi à termes des ambassadeurs de la Roumanie au Sénégal ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *