A LA UNEeconomie

POUR HISSER LES RELATIONS ECONOMIQUES ENTRE LE SENEGAL ET L’INDE: Un protocole d’accord signé entre la CCIAD et la Confédération de l’Industrie indienne

La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD), et la Confédération de l’Industrie indienne (CII) ont signé un protocole d’accord afin de hisser les relations économiques au niveau des relations diplomatiques. C’est ce que révèle le communiqué parvenu à notre rédaction.

D’après la source, le chef de la CII, Subramaniam Swaminathan, par ailleurs, CEO d’IRIS Business Services Limited et Abdoulaye Sow, président de la CCIAD ont paraphé l’accord liant les deux entités. Et cet accord intervient dans le cadre d’une mission au Sénégal de la Confédération de l’Industrie indienne qui a séjournée dans la Capitale sénégalaise les 2 et 3 juin 2022, en parallèle de la toute première visite dans notre pays de l’Honorable vice-président de l’Inde M. Venkaiah Naidu.

Le président de la CCIAD, Abdoulaye Sow, lors de la signature d’accord a soutenu que : « l’Institution Consulaire de Dakar, à travers ma modeste personne prend l’engagement de collaborer avec la Fédération des Chambres de Commerce et d’Industrie et la Confédération de l’Industrie indiennes pour développer davantage les relations entre les secteurs privés des deux pays ».

Le président Abdoulaye poursuit : « C’est avec un réel plaisir et un intérêt particulier que la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD), participe à cette rencontre réunissant des hommes d’affaires indiens et sénégalais. Selon les dernières statistiques, les échanges commerciaux entre l’Inde et le Sénégal ont atteint 1,2 milliard de dollars américain, soit environ 600 milliards de francs CFA ».

Selon le Président de la CCIAD, il est important de souligner que les produits chimiques inorganiques, le fer usagé, les fruits et les noix comestibles sont les principales marchandises que le Sénégal exporte vers l’Inde, et en même temps y importe ses importations de riz, de coton, de vêtements et de machines.

« Aujourd’hui, il est heureux de constater que les investissements directs indiens sont de mise dans plusieurs secteurs de l’économie sénégalaise. En effet, la filiale de l’Exim Bank of India pour l’Afrique de l’Ouest est installée à Dakar et c’est un consortium indien qui détient la majorité dans l’entreprise sénégalaise les Industries Chimiques du Sénégal (ICS) », dira le Président Abdoulaye Sow.

Il estime que fort de ce constat, la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar et la Confédération de l’Industrie Indienne ont décidé de nouer un protocole d’accord afin de hisser les relations économiques et commerciales au niveau de celles politiques.

D’après la source, l’Ambassadeur de l’Inde au Sénégal, G. V. Srinivas estime pour sa part, que cet accord va renforcer les relations entre les deux pays. Le document précise que dans le même sillage, vice-président de l’Inde Venkaiah Naidu est d’avis que cet accord permettra aux secteurs privés des deux pays de mieux se connaître, afin d’exploiter les opportunités d’affaires en Inde et au Sénégal. Et le ministre Abdou Karim, en Charge du suivi du PSE, qui a pris part à la cérémonie, a salué ce bel exemple de collaboration Sud-Sud pour développer les partenariats entre secteurs privés.

Rappelons que la Confédération de l’Industrie indienne est une organisation non-gouvernementale, à but non lucratif, dirigée et gérée par l’industrie, qui compte plus de 9.000 membres issus du secteur privé comme du secteur public, y compris des Pme et des multinationales, et une adhésion indirecte de plus de 300.000 entreprises provenant de 294 organismes sectoriels nationaux et régionaux de l’industrie indienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *