actualitesports

Phases nationales ONCAV Louga: Yamatogne au sommet de la pyramide du championnat populaire

L’ASC Yamatogne de Ziguinchor a remporté ce samedi la finale de l’édition 2019 des phases de l’Oncav. L’équipe du quartier Peyrissac est venue à bout de son homologue (2-1). Elle succède ainsi à l’Asc Réveil de Kaolack, équipe championne de la précédente édition à Kolda.


Il était déjà écrit que la coupe des phases de
Oul’Organisme national de coordination des activités de vacances (ONCAV) n’allait pas rester cette année à Louga. La région hôte des joutes (du 20 Août au 7 septembre) ayant réussi à placer 2 de ses équipes en demi-finales n’a pu faire mieux que de se limiter à ce stade de la compétition. Après ce désespoir des lougatois, la question de la plupart des férus du ballon était : qui de l’Asc Hersent ou de Yamatogne allait remporter le trophée ? Le verdict est tombé ce samedi au stade Alboury Ndiaye de Louga. Les Ziguinchorois se sont s’imposés (2-1) face à Hersent de Thiès pour succéder Réveil de Kaolack.
Yamatogne a été patiente
La fête promise a eu lieu. Présidée par le ministre des Sports Matar Ba, elle a été rehaussée par la présence de Moustapha Cissé Lo, Abdoulaye Baldé maire de Ziguinchor, Moustapha Diop ministre maire, Abdoulaye Sow directeur du COUD ainsi que de nombreuses personnalités du monde du football sénégalais, notamment Saër Seck (président de la Ligue pro). L’affiche entre Hersent et Yamatogne a répondu à toutes les attentes, même si le nombreux public n’a pas eu trop à se mettre sous la dent en 1ère mi-temps, mises à part deux incursions bien orchestrées par Yamatogne(17e et 29 e minutes).Prenant timidement le match à son compte, l’équipe d’Hersent n’est pas parvenue à scorer jusqu’à la fin de la 1ère partie de la rencontre.
Au retour des vestiaires, Yamatogne , qui a montré de très bonnes dispositions techniques et tactiques face à un adversaire qui se contentait de défendre la plupart du temps, va intensifier sa domination. Une domination qui finit par payer. D’abord à la 51e mn à la suite d’une touche le dossard numéro 7 Youssoupha Coly par un cou de tête trompe la vigilance du portier Massamba Ndiaye.
Neuf minutes plus tard, Djibril Dramé acheva une action rondement menée depuis le rond central, Yamatogne 02 Hersent 00. Avec les assauts répétés, Hersent qui, visiblement, avait des difficultés à percer la défense adverse, parvient à réduire le score par l’intermédiaire de Demba Diakhaté à la 92′. Le score restera inchangé jusqu’à la fin du temps réglementaire au grand bonheur du coach de Yamatogne :‘’Seul le travail paie. Les gosses étaient très motivés. Nous allons poursuivre le travail pour aller défendre notre titre l’an prochain (34e édition)’’, a déclaré l’entraîneur de Yamatogne Elhadje Amadou Sano. Du côté d’Hersent, la tristesse et le désespoir se lisaient sur les visages des supporters et des joueurs. ‘’Je suis déçu. Mais je retiens le bon parcours de l’équipe’’, a indiqué l’entraîneur Abdoulaye Diop, non sans féliciter l’adversaire tout en avouant que “Yamatogne a controlé le match surtout en seconde période avec une bonne possession de balle. Pour le président d’Hersent Me Diagne “La déception est énorme car nous pensions que Hersent avait la possibilité de remporter ce trophée mais ce qui est déplorable c’est la tricherie que les dirigeants du navetane n’arrivent pas à sanctionner”, avant de clamer “qu’il ne servirait à rien de continuer à participer à cette compétition si les dirigeants encouragent la fraude. Il n’y a aucune gloire à gagner dans ces conditions et si l’on veut développer le football sénégalais il faudrait que les dirigeants arrêtent d’encourager la tricherie”.
Le ministre des Sports a, quant à lui, remercié l’ONCAV pour l’organisation et la mobilisation mais aussi il a apprécié l’esprit fair-play dans lequel s’est joué le match.” Louga a toujours organisé de belles phases. Matar Ba a profité de l’occasion pour appeler la jeunesse à l’unité et à la valorisation de ce mouvement car au delà du sport et il est économique et c’est pour cela que le Président de la République a instruit au directeur de la DER d’octroyer à l’ONCAV une enveloppe de 500millions ‘’. Nous sommes dans une phase de construction du pays et le Président compte beaucoup sur la jeunesse, la main dans la main pour la promotion du sport ’’, a-t-il soutenu.
Rao Gare sacré champion en cadets
La finale cadette a été remportée par Rao Gare face à Teen Bi de Sokone. L’unique but de la rencontre à été marqué sur pénalty à la 29e minute par Mbaye Yayane Ly après que son coéquipier soit fauché dans la surface de réparation. Ainsi les cadets Saint louisiens succèdent à leurs homologues Guney Randouléne de Thiès qui avaient gagné ce trophée dans la capitale du Fouladou en 2018.
Pour les récompenses en cadets l’équipe vainqueur a empêché 750.000f + 1jeu de blouson+ trophée et médailles quant à l’équipe vaincue, elle a reçu 500.000f+ 1jeu de blouson et la médaille d’argent.
Pour les séniors Yamatogne a empoché 1000.000+ blouson,+ trophée, et les médailles, Hersent en tant que finaliste malheureux a reçu 750.000 + blouson+ médaille.

1,737 total views, 36 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *