actualitesports

Phases nationales ONCAV 2019: Hersent,Yamatogne,Deggo et UAR en demi-finale.

Avec 6 ASC tout au début de la compétition dans les différentes poules basées à Louga,les ndiambours-ndiambours n’ont plus de représentant dans le top 4.

Se retrouver dans le carré d’As lors de ces phases
nationales de l’ONCAV n’a pas été chose aisée pour les 8formations. Ce mardi 03 septembre,le stade Alboury Ndiaye a vibré au rythme des différentes sonorités. En première heure Mbollo mi de Tambacounda faisait face à Deggo de kébèmer. Dès l’entame de la partie, aucune des deux équipes ne voulait lâcher du lest. Avec une rude bataille au milieu, de part et d’autre, les équipes se sont procurées des occasions mais Mbollo mi a été plus réaliste avec ce but d’Alpha Omar Diallo à la 16e. Deggo pousse mais le score en restera la jusqu’à la pause.
Au retour des vestiaires, le match baisse d’intensité, Mbollo mi se procure quelques occasions pour corser l’addition malheureusement ne les met pas. À la 81′, Abdoulaye Diop de l’ASC Deggo profite de ce manque de réalisme de son adversaire pour inscrire le but de la délivrance. 1-1 ce sera le score à la fin du temps réglementaire et c’est à la série fatidique des tirs au but que Deggo de kébèmer prendra le dessus (6-5) et se qualifie en demi finale.
En seconde heure c’était le match tant attendu entre Deukeundo de Louga et Hersent de Thiès. Avant ce derby, les supporters se sont donnés en spectacle avec des jets de pierres de part et d’autre, il a fallu l’intervention des GMI pour que l’ordre revienne au stade Alboury Ndiaye de Louga. Sur la pelouse, pas de cadeau entre les 22 protagonistes. Hersent prend le match en son compte, déroule et parvient à déséquilibrer la défense adverse par de belles combinaison avec comme métronome l’excellent Sidy Diakhaté. Le jeu suit son cours Hersent domine et parvient à obtenir un penalty à la 23′ qui sera transformé par le capitaine des cheminots. Malgré leur désir de revenir au score, Deukeundo n’y arrivera pas jusqu’à la pause. Au retour des vestiaires, Deukeundo vient avec d’autres arguments mais c’était sans compter avec la détermination des hommes d’Abdou Diop. Nous jouons la 65′, le stade Alboury Ndiaye est dans le noir, le match est arrêté,une coupure qui a duré à peine une dizaine de minutes. À la reprise, Hersent recule, Deukeundo met le pressing et obtient gain de cause avec cette égalisation du dossard numéro 6 Sérigne Souhaibou Fall. Comme lors de la première rencontre c’est la séance fatidique des tirs au but qui départagera les deux formations avec plus d’adresse de la part des joueurs d’Hersent (5 tab 4). Pour la troisième rencontre c’était un match à sens unique, Yamatogne impose son impact physique et tactique à Diamano qui n’a pas pu tenir le rythme. On joue la 19e minute Yamatogne élabore et parvient à ouvrir le score à la 20e par l’intermédiaire de Youssoupha Aris. Le score en restera là jusqu’à la pause. A la reprise, Diamano pousse mais ne parviendra pas à revenir à la marque. C’est sur ce score (1-0) que le juge central sifflera la fin de la rencontre. En attendant les 1/2 finale jeudi prochain, la bande à Aliou Badara Faty portier de Yamatogne ne va pas certainement savourer convenablement cette victoire si de l’avis de leur coach Elhadje Sano “l’objectif est de remporter le trophée de ces phases nationales”
La dernière rencontre de la journée qui opposait UAR de Kaolack à Dissot n’a pas tenu toutes ses promesses. Avec quelques individualités de part et d’autre, le match n’a pas été d’un très bon niveau même si à la 27e minute Aladji Diawara à ouvert le score pour les Kaolackois. Avec beaucoup de fautes, le jeu était haché ce qui du coup n’a pas plu aux supporters venus suivre cette rencontre. Malgré les efforts des joueurs de Dissot, le score au tableau d’affichage ne changera pas jusqu’à la fin du temps réglementaire (1-0) en faveur de l’UAR de Kaolack.
Programme des 1/2 finales:
Hersent (Thiès) # UAR (Kaolack)
Yamatogne(Zig) # Deggo( Kéb)

2,050 total views, 2 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *