economie

Perspectives économiques en 2018 : La politique budgétaire sera orientée le renforcement des programmes sociaux

La direction de la prévision et des études économiques ( Dpee), dans son document : « Situation économique et financière en 2017 et perspectives en 2018 », estime que la politique budgétaire sera orientée pour l’essentiel sur la consolidation des acquis, le renforcement des programmes sociaux (PUDC, PNBSF).

« L’élaboration de la loi de finances initiale (LFI) au titre de l’année 2018 s’est déroulée dans un contexte globalement favorable marqué par la consolidation du rythme de croissance économique et l’amélioration continue des principaux indicateurs budgétaires, en liaison avec l’accélération de la mise en œuvre du PSE. La politique budgétaire sera orientée pour l’essentiel sur la consolidation des acquis, le renforcement des programmes sociaux (PUDC, PNBSF) et le lancement de nouvelles initiatives dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la formation professionnelle, de l’agriculture, de la pêche, de l’artisanat et du financement des PME/PMI, des femmes et des jeunes », note la Dpee.
D’après la source, elle sera également articulée autour de la poursuite de la maîtrise du déficit budgétaire à travers une politique prudente en matière de finances publiques et d’endettement, conformément au pacte communautaire et aux engagements inscrits dans le programme économique et financier soutenu par l’ISPE.
En termes de ressources, le document précise que la politique budgétaire s’appuiera sur le renforcement de la mobilisation des recettes fiscales avec l’élargissement continu de l’assiette, le rapatriement de recettes parafiscales ainsi que la réduction significative des dépenses fiscales dont l’impact social n’est pas avéré.
Et le document de préciser : « Pour ce qui est des charges, la rationalisation des dépenses de consommation publique sera poursuivie afin de conforter l’espace budgétaire à allouer aux investissements porteurs de croissance et socialement inclusifs. Globalement, le déficit budgétaire est projeté à 2,7% du PIB en 2018 contre une estimation de 2,8% du PIB en 2017 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *