education

OUVERTURE DES CLASSES « Ubi tay jang tay jokhé fournitures tay » à Yoff

C’est hier, lundi 9 octobre, qu’a démarré sur toute l’étendue du territoire national sénégalais la rentrée des classes pour l’année scolaire 2017-2018. Dans la commune de Yoff que dirige le maire Abdoulaye Diouf Sarr, les autorités communales ont mis le bouchon double en adoptant le concept « Ubi tay jang tay jokhé fournitures tay » pour mieux démarrer l’année scolaire.

Le concept « Ubi tay jang tay » mis en place par l’État du Sénégal à travers son ministère de l’Éducation nationale pour ne pas perdre trop temps après ouverture des classes, a été renforcé dans la commune de Yoff que dirige le maire Abdoulaye Diouf Sarr. Dans cette commune, il s’agit de « Ubi tay jang tay jokhé fournitures tay » pour mieux accompagner les parents dans la politique scolaire mise en place par le gouvernement du Sénégal. D’après le premier adjoint au maire, Abdou Nar Mbengue, la commune a déboursé un budget de 10 millions F CFA pour l’achat de fournitures scolaires destinées aux 11 écoles de la localité (9 écoles élémentaires de Yoff plus deux écoles semi-privées) et 5 millions F CFA pour la réfection de cinq (5) classes qui sont confrontées à un problème de toiture. Ce qui fait un coût global de  15 millions F CFA dépensés uniquement par la mairie pour l’année scolaire 2017-2018. « Chaque année la commune de Yoff appuie les neuf écoles élémentaires qui se situent dans son périmètre en  matériel scolaire. Avec un budget de 10 millions F CFA pour les fournitures scolaires et du matériel de nettoiement, la mairie a assuré », a-t-il déclaré. Et de poursuivre : « À part ce budget nous avons exécuté des travaux au niveau de cette école où cinq (5) classes sont confrontées à un problème de toiture pour un montant de 5 millions, amenant le tout à 15 millions F CFA pour la rentrée scolaire 2017-2018. En plus des neuf écoles de Yoff que la mairie a appuyé dans le domaine des fournitures, deux autres écoles ont bénéficié de cette aide. Il s’agit de l’école semi-privée dénommée El Hadji Malick Sy  et l’école Octusen, qui ont toutes bénéficié de matériel didactique pour bien démarré l’année scolaire courante ». De l’avis du premier adjoint au maire de Yoff, 25 % du budget de la commune sont alloués à l’éducation, permettant ainsi, à chaque élève de rentrer à la maison avec au minimum un cahier et un « Bic » à la main. « Mais aussi, cette politique va permettre aux parents de faire quelques économies », a signalé M. Mbengue. Du côté de l’environnement, ce dernier a fait savoir que la commune a déployé beaucoup de moyens pour le nettoiement des écoles, qui est assuré par les services techniques de la commune qui ont pris une semaine pour rendre toutes ces écoles propres.  C’était lors de la cérémonie de remise symbolique de fournitures scolaires aux écoles de Yoff, tenue à l’école El Hadji Talla Diagne.

La Directrice de l’école, Mame Penda Diouf, prenant la parole, a salué l’initiative de la mairie en dotant ses écoles de fournitures. « La mairie est encore venue pour soutenir les écoles de sa localité en leur fournissant du matériel scolaire pour permettre aux enseignants de démarrer le plus rapidement possible les apprentissages », a-t-elle soutenu avec contentement. Avant de conclure : «  Le concept Ubi tay jang tay est bien effectif à Yoff ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *