sante

OCTOBRE ROSE 2017 2 000 mammographies subventionnées par la LISCA durant tout le mois à Dakar

Résultat de recherche d'images pour "diouf sarr ministre"

Dans le cadre de la lutte contre les cancers, surtout celui du sein, la Ligue sénégalaise de lutte contre le cancer (LISCA) en partenariat avec le ministère de la Santé et de l’Action Sociale, a procédé ce matin du vendredi au lancement de la campagne de dépistage du cancer du sein tous les mois d’octobre dénommée « Octobre Rose ». L’occasion a été saisie par la présidente de cette association, Fatma Guenoune, pour annoncer la subvention de 2 000 mammographies à Dakar, durant tout le mois d’octobre.

La présidente de la Ligue sénégalaise de lutte contre le cancer (LISCA) a fait savoir hier que l’association qu’elle dirige va subventionner 2 000 mammographies à Dakar, durant tout le mois d’octobre pour venir en aide aux malades du cancer du sein. Selon elle, de 2010 à 2017, la LISCA a réussi à subventionner la mammographie pour 7 669 femmes à Dakar et dans les régions et mise cette édition sur le dépistage par la mammographie pour essayer de sauver des vies. Même si le coût du traitement du cancer du sein est très exorbitant en moyenne 2 millions F CFA par malade, cette dernière de préciser : « La LISCA va continuer à donner de l’aide aux femmes atteintes de ce fléau », tout en déclarant qu’en « 2017, la Ligue va multiplier ses actions d’information, de sensibilisation, de plaidoyer et de promotion des dépistages organisés du cancer du sein ». « Elle va continuer également de développer les aides et soutiens au profit des femmes atteintes de cancer. Une caravane de sensibilisation est aussi prévue durant tout le mois d’octobre sur les mammographies subventionnées », a souligné Mme Guenoune. Elle s’exprimait ce vendredi à Dakar, en marge de la cérémonie de lancement « d’Octobre Rose » où elle a dévoilé qu’une tournée est prévue à Touba et Tivaouone pour une formation de deux jours dédiée aux sages-femmes ainsi qu’une séance de dépistage du cancer du col de l’utérus. L’ambassadeur du Japon a eu à donner à cette occasion un don de 93 millions F CFA pour l’achat d’une mammographie de dernière génération mise à la disposition de l’hôpital Roi Baudoin. « La lutte contre les cancers, surtout celui du sein est une lutte pour tous », a-t-elle affirmé. D’après des études, le cancer du sein est la première cause de mortalité par cancer  chez la femme au Sénégal, et la troisième cause de mortalité par cancer en général avant le cancer du col de l’utérus, avec une mortalité d’environ 70 %. La maladie détectée à un stade précoce, la survie à 5 ans est supérieure à 90 %. Il est le deuxième cancer le plus fréquent chez la femme avec environ 869 nouveaux cas par an. Il est aussi le premier cancer selon les données préliminaires du registre des tumeurs. À cet effet, l’objectif des activités d’« Octobre Rose » est d’arriver à un diagnostic beaucoup plus précoce permettant de réaliser une prise en charge plus efficace en terme de survie, de coût financier et esthétique. En effet, à un stade avancé la malade ne peut se guérir qu’au prix d’une amputation du sein après un traitement long, difficile et très coûteux. « Mais au delà des chiffres, notre ambition est une prise de conscience nationale de l’importance du dépistage par la mammographie mais aussi par l’auto examen mensuel des seins qui est d’une innocuité totale rapide et simple pour le dépistage du cancer du sein au début », a conclu la présidente de la LISCA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *