A LA UNEactualite

Mise en œuvre des programmes de la CEDEAO au niveau national : Un atelier de consultations Nationales tenu à Kaolack

Un atelier de consultations Nationales en vue de l’élaboration de la vision  Post /2020 de la CEDEAO  s’est tenu à la gouvernance Kaolack. La cérémonie  a été présidée par le gouverneur de la région en présence des autorités administrative, politique et les chefs de service.

Pour rappel, le processus de consultations nationales a pour objectif de créer un cadre de dialogue avec les populations. Et cette démarche consiste à recueillir  leurs avis et observations relativement à la mise en œuvre des programmes de la CEDEAO au niveau national, pour consolider les acquis et corriger les inégalités dans le plan directeur de la vision post-2020 de la CEDEAO.

M. Marcel Sene, Conseil technique au  Ministère des Affaires étrangères a souligné : « En 2007, la conférence des chefs d’Etat et de gouvernements de la CEDEAO a adopté la vision 2020 consistant à faire de l’espace CEDEAO une région pacifique sans frontière, prospère et cohérent ».

Selon M. Sene, cette vision cherche également une transformation de l’institution communautaire qui devrait passer d’une CEDEAO  des États à une CEDEAO des peuples dans laquelle toute personne, qui le désire, pourrait librement circuler, s’y établir, y travailler et d’y épanouir.

Le conseiller technique au Ministère des Affaires étrangères  a expliqué qu’à la vieille de l’échéance de 2020 « force est de reconnaître que la CEDEAO a enregistré des avancées très significatives mais de nombreux défis persistent. Aujourd’hui, il urge de les surmonter pour atteindre les objectifs fixés dans la vision 2020.C’est pourquoi, la CEDEAO a établi une feuille de route pour l’après 2020 », appelée «Vision post-2020 ».

Selon M. Sene,  cette feuille de route qui a été approuvée par le conseil des Ministres en décembre 2018, prévoit outre l’évaluation de la vision2020, d’autres activités clés comme les consultations nationales des parties prenantes dans tous les États membres.

« La nouvelle CEDEAO des peuples, doit œuvrer à la paix et à la sécurité dans toutes les sphères  politique, sociale, militaire et environnement en outre de l’instabilité et l’insécurité à tous les niveaux ou dans quelques parties de la région et pour la nouvelle vison », dira M. Sene.

En ce qui concerne l’intégration économique monétaire, il a précisé : «  Nous envisageons à l’horizon 2020 un marché régional unique,  unifié ayant une monnaie commune sou tendue par un marché financier intégré et efficace et un système de paiement, une CEDEAO des peuples où les échanges et le commerce sont effectués de façon efficace et sans entrave ».

Selon M. Sene,  l’objectif de l’atelier est d’informer les populations sur les principales  réalisations de la CEDEAO pendant la mise en œuvre de la vision 2020 ;identifier les meilleures performances et pointer les domaines à améliorer pour accélérer le processus d’intégration régionale ; identifier les aspirations des populations en matière d’intégration régionale et recueillir leurs idées sur les défis actuels et futurs devant le document de la vision post-2020 et examiner les modalités de mise en place d’un mécanisme national harmonisé de suivi et évaluation des programmes d’intégration régionale.

Ndéye Fatou Thiam

.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *