A LA UNEpolitique

Marche pacifique à Kaolack : L’installation du Président du conseil départemental Youssouf Mohamed Bengelloune exigée

Ce vendredi, la coalition And Nawlé, était dans la rue pour réclamer la victoire de Bengelloune face du Dg de la Senelec. Face à l’annulation de l’installation de son candidat déclaré élu au conseil départemental de Kaolack, Ahmed Youssouf Bengelloune, la coalition And Nawlé And Ligueey a initié une marche pacifique dans les artères de la commune. La marche autorisée par le préfet de Kaolack a vu une mobilisation sans précédent des militants venus des 14 communes du département de Kaolack pour exiger l’installation sans délai de leur candidat.

Rappelons que les résultats provisoires des élections locales du 23 janvier 2022  donnaient à   la coalition And Nawlé 51252 voix et la coalition Benno Bokk Yaakaar 49496 voix. Et pour contester BBY avait introduit un recours.

M. Youssouf Mohamed Bengelloune,  accompagné du Maire de Kaolack, M. Serigne Mboup et quelques adjoints et conseillers municipaux  étaient dans la rue pour une marche pacifique pour réclamer leur victoire et leur installation au conseil départemental.

Serigne Mboup Maire de la commune de Kaolack a souligné  qu’il est venu participer à la marche et manifester contre les politiciens véreux qui ont plongé la ville de Kaolack dans le désarroi

Selon lui,  le conseil départemental doit mettre sa stratégie mais comme la justice n’a pas encore tranché, ils attendent.

Il invite ses compagnons de ne pas manifester contre la justice  ni contre l’administration. Et la seule chose qu’ils demandent, c’est l’accélération de la justice pour le triomphe de la vérité.

Youssouf Mohamed Bengelloune  demande son installation parce que selon lui malgré les recours, cela ne va pas l’empêcher de gagner.

Il a demandé à ce que le préfet prenne ses responsabilités.

Khady Thiam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *