A LA UNEactualite

MARCHE FINANCIER REGIONAL : Le Port Autonome de Dakar lève un emprunt de 60 milliards de F CFA

Le Directeur général du Port Autonome de Dakar, M. Ababacar Sédikh Béye et la SGI « Invictus Capital Finance » Arrangeur et Chef de file du syndicat de placement, ont procédé au lancement de l’emprunt obligataire par Appel Public à l’épargne dénommé « PAD 6,60% ». C’est 60 milliards de F CFA que le Port va lever sur le marché financier régional de l’Uemoa pour construire le port de Ndayane.

 « Cette notation de l’agence Wara nous permet aujourd’hui d’aller sur le marché financier non seulement pour rattraper le retard d’investissement au niveau des infrastructures portuaires. Vous savez entre 2014 et 2018, le Sénégal a produit des performances macro-économiques réelles, une bonne performance de 6 à 6, 8% de croissance annuelle moyenne. Cela s’est traduit pour le port de Dakar par des volumes énormes de manutentions », a laissé entendre M. Ababacar Sédikh Beye, directeur général du Pad.

D’après M. Beye, ils ont manutentionné 19 millions de tonnes, l’année passée.

Selon  le directeur général du Port, ce qu’il faut  retenir de ce port, c’est que, c’est un port industrie, ce n’est pas seulement un port classique mais c’est un port qui a pour ambition de gérer de la valeur ajoutée, beaucoup d’emplois pour la jeunesse de notre pays.

Et M. Beye de rajouter : « Ce port, nous allons démarrer à l’issu de cet appel public en épargne qui, nous espérons, sera un succès. C’est un chalenge, c’est un risque que nous prenons pour aller vers le marché pour lever 60 milliards pour démarrer les travaux ».

Le Port de Ndayane va générer beaucoup d’emplois

« Je lance aussi aux jeunes de Ndayane pour leur dire que ce projet est leur projet. C’est un projet qui va leur permettre de se former, de se soigner. Ils vont avoir de l’emploi qui va générer beaucoup de petites et moyennes entreprises. Début 2021, nous allons procéder la pose de la première pierre qui démarrera le plus grand projet de l’histoire de l’économie du Sénégal. Si on lève 60 milliards, ça sera un effet qui nous permettra d’accueillir des entreprises de pointe pour la transformation. Si on ne transforme pas, on ne crée pas de la valeur ajoutée, on ne crée pas d’emploi », dira le directeur général du Port Autonome de Dakar.

Quant à M. Cheikh Tidiane Diop, Dg du trésor, représentant le ministère des finances et du budget, il avance : « Ce projet majeur s’inscrit dans la vision du chef de l’Etat de faire de l’industrie maritime un levier de croissance soutenue, durable, inclusive en investissant dans les infrastructures maritimes notamment avec la construction du port de Ndayane qui contribuera sans nul doute au renforcement du positionnement stratégique de notre pays dans la sous-région et qui traduit un symbole de la vitalité de notre économie ».

M. El hadji Mbacké Fall /Invictus-Capital&Finance, souligne : « Le nouveau port de Ndayane, au delà de décongestionner la ville de Dakar, viendra s’intégrer aux pôles de développement économique que le Sénégal est en train de bâtir dans la zone. C’est pour moi l’occasion de me réjouir la volonté manifeste de rattraper le retard d’investissement accusé par le port autonome de Dakar vis-à-vis des concurrents de la sous-région ouest-africaine ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *