actualitereligion

Maouloud : des millions de fidèles attendus jeudi dans les foyers religieux du Sénégal

Le Sénégal célèbre jeudi l’anniversaire de la naissance du Prophète Mouhammad (Paix et salut sur Lui, PSL), un évènement de très grande ferveur religieuse vécu partout dans le pays, mais surtout dans les fiefs des adeptes de la Tidjaniya, notamment à Tivaouane.

 

En effet, c’est dans cette ville située à 80 km de Dakar que repose depuis 1922 El Hadj Malick Sy, l’un des plus célèbres précurseurs au plan national de la célébration de l’anniversaire du Prophète Mouhammad (PSL) ou Maouloud.

Avant son rappel à Dieu et tout le temps qu’il vécut à Tivaouane, ville où il arriva pour la première fois en 1900, El Hadj Malick Sy qui vivait auparavant à Saint-Louis, à l’époque capitale de l’Afrique de l’ouest francophone, se consacra à l’enseignement du Coran, à la propagation de la Tidjaniya et à louer le Prophète à travers ses nombreux écrits. C’est ainsi qu’il fut amené, une fois établi à Tivaouane en 1902, à célébrer populairement le Maouloud.

Selon plusieurs témoignages, El Hadj Malick Sy alias ‘’Maodo’’ célébrait auparavant le Maouloud en passant la nuit à lire le coran avec un de ses principaux lieutenants, Rawane Ngom.

A Tivaouane où ses disciplines s’étaient fortement accrus, l’érudit amena plusieurs innovations dans la célébration du Maouloud à travers notamment la lecture du ‘’Al Bourda’’, un livre de poèmes en 12 chapitres dans lequel l’auteur, un Arabe du nom de Al Bousseyri, chante de fort belle manière les louanges du Prophète (PSL).

Ainsi, 13 jours avant l’évènement, Maodo, entouré de ses disciples chante et commente un chapitre par nuit jusqu’au jour J du Maouloud.

Durant cette nuit jusqu’à l’aube, chants à la gloire du Prophète et rappel des étapes de sa vie, de ses vertus et actions sont au programme.

‘’Khilazu-zahab’’ (L’or décanté), un ouvrage en 1001 vers rédigé par El Hadj Malick Sy et retraçant dans ses moindres détails la vie du Prophète, alimente plusieurs conférences organisées à cette occasion.

A la disparition du Saint homme en 1922, ses fils et petits-fils parmi lesquels sont nommés le Khalife général des Tidianes au Sénégal ont pris le flambeau, donnant chaque année une dimension de plus en plus populaire au Maouloud.

Ainsi, pour cette année qui coïncide avec la 116e édition de l’évènement des millions de disciples sont attendus à Tivaouane. Mais également à Kaolack où reposent de grands dignitaires de la Tidjanya comme ‘’Baye Niasse’’, à Thiénaba et à Médina Gounass.

Les autres confréries du Sénégal, les mourides, khadres et layènes, ont fini par rejoindre les tidjanes pour fêter elles aussi comme il se doit l’anniversaire de la naissance du Prophète (PSL) que tous les musulmans du monde ont en partage.

apanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *