A LA UNEContribution

Le Sénégal s’effondre !!!

Ça y est. On a touché le fond.  Le régime  de Macky Sall  a précipité la démocratie sénégalaise dans le  gouffre de la bassesse.

La gaffe de trop vient d’être posée avec une ignominie inouïe. Tant d’acquis  démocratiques  crânement obtenus, au prix d’innombrables sacrifices, viennent d’être piétinés.  

L’arrestation  du président Ousmane Sonko, ce 3 mars 2021 est un scandale. Un kidnapping monstrueux qui dévoile encore une fois, les ambitions dictatoriales du régime en place.

D’abord accusé de viols répétitifs et menaces de mort, le leader de l’opposition, alors qu’il se rendait d’ailleurs au tribunal,  pour répondre des dites accusations, se voit arrêter  en cours de route,  pour trouble à l’ordre public.

Au moment du déroulement des faits qui lui sont reprochés cette fois-ci, tout le monde a pu constater qu’il était dans son véhicule  et sous bonne  escorte.

Comment se  peut-il donc qu’on l’accuse  de trouble à l’ordre public, alors qu’il était  entre les mains de la gendarmerie ?  

Même un  écervelé verrait tout de suite que cela n’a pas de sens. Cette accusation de plus est un tissu de conneries, une honteuse balafre  qui ternit l’image du Sénégal à l’étranger.

Ce régime sans scrupule  vient une nouvelle fois de démontrer à la face du monde sa haine et sa ferme détermination  à briser l’opposition.

Ce grief  qui n’en est pas un d’ailleurs,  brandi  pour arrêter Ousmane Sonko est  aussi bidon que le complot de viols précédemment orchestré en son encontre.

Trop,  c’est trop. Qu’avons-nous encore besoin comme preuve pour comprendre que ce pouvoir est  machiavélique et liberticide ? 

Maintenant que tout est clair, c’est au peuple Sénégalais de prendre ses responsabilités. C’est à lui seul de   laver cet affront inqualifiable qui fait du Sénégal la risée du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *