A LA UNEactualite

Le ministre de la Santé au Gl François Ndiaye : « Vous avez une mission à la fois très étendue, délicate et exaltante »

Dans le cadre de la prise en charge de la pandémie de Covid-19, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a reçu ce jeudi 14 mai, dans les locaux de son département, le Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Force Covid-19. Une occasion qu’il a saisi pour rappeler le Général François Ndiaye la délicatesse de sa mission.
Vous savez que vous avez une mission à la fois très étendue, délicate et exaltante, dans ce contexte de crise sanitaire, a rappelé ce jeudi Abdoulaye Diouf Sarr au président du Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Force Covid-19 qui était en visite dans ce département pour s’imprégner de ce qui se fait là-bas. Selon le ministre de la Santé, assurer le suivi de l’exécution de plus de 1000 milliards de francs, répartis entre plusieurs secteurs d’activités et diverses composantes de la société sénégalaise, constitue un travail herculien pour tout un chacun. Une raison de plus pour lui souhaiter une réussite dans cette mission. « Je suis persuadé que vous saurez relever le défi, avec les qualités multiples des membres du Comité de suivi », a-t-il déclaré. Il a profité de cette occasion pour féliciter le Comité de suivi nommé le 22 avril et l’ensemble ds agents du ministère et du corps qui s’activent depuis le début pour endiguer la propagation du coronavirus au Sénégal. « Je vous félicite tous et vous souhaite plein succès dans cette mission aussi noble », a dit le ministre de la Santé. Avant de lui demander de faire vite : « Vous n’avez pas attendu et, justement, il ne faut pas attendre car nous sommes en situation d’urgence. En plus d’avoir mis en place très vite vos outils de travail, vous êtes déjà sur le terrain pour apprécier l’état de mise en œuvre des opérations du Force Covid-19 »Le département de la santé fait partie des six (6) ministères représentés dans le Comité de suivi. Et  bénéficie également des ressources du « Force Covid-19 », qui sont mises en place par le Chef de l’Etat pour faire face aux effets néfastes de la pandémie. « Ce fonds est l’instrument financier du Programme de Résilience économique et social (Pres) » note Abdoulaye Diouf Sarr. De son avis, sur les quatre axes du Pres, deux intéressent particulièrement son département, en raison de son champ d’intervention. Il s’agit de l’axe « Renforcement du système de santé » et de l’axe « Renforcement de la résilience sociale des populations ».  « Nos interventions se font sur la base du Programme de résilience ; elles sont également fondées sur le plan de préparation à la riposte et le plan de contingence multisectoriel de lutte contre le COVID-19, respectivement d’un montant de 1,4 et de 64 milliards F CFA », a expliqué le ministre de la Santé. M. Sarr n’a pas oublié de saluer le   président de la République pour le soutien apporté au secteur de la santé. Un soutien qui s’est davantage manifesté dans cette phase de gestion de crise, traduisant ainsi la place qu’il réserve au capital humain dans sa politique de développement économique et social du Sénégal. C’est pourquoi d’ailleurs, précise Abdoulaye Diouf Sarr, « le Chef de l’Etat a bien voulu nous demander d’élaborer un Plan d’Investissement pour un secteur de la santé et de l’action résilient et pérenne. Ce plan est estimé à plus de 1378 milliards sur la période 2020 -2024 ».Durant cette rencontre qui a réuni le ministre de la Santé et tous ses collaborateurs, le point est d’abord mis sur les montants que le département de la santé a reçus du Force Covid-19, en passant par la présentation des dons collectés depuis le début, jusqu’aux opérations menées par ledit ministère pour faire face à la pandémie.
Idrissa NIASSY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *