actualitesports

L’avenir d’Antoine Griezmann est déjà au coeur des discussions en Espagne. Loin d’ouvrir la porte à son départ, l’Atlético Madrid fait tout son possible pour convaincre le Français de rester

 

« Mon avenir sera décidé avant la Coupe du monde. (…) J’ai dit à ma sœur, qu’on reste ou qu’on ne reste pas, il faudra que ce soit réglé avant. » Dans les colonnes de L’Équipe, Antoine Griezmann s’est montré très clair au sujet de son avenir. Il tranchera tôt pour avoir l’esprit libre pour le Mondial avec l’équipe de France. Mais rien n’indique que la décision sera facile à prendre. Aussi bien en raison des clubs intéressés que de la détermination de l’Atlético Madrid à le conserver.

Le quotidien La Razon annonce aujourd’hui que l’Atlético Madrid s’apprête à lui formuler une offre de prolongation en or, avec un salaire à 20 M€ net par saison ! Une somme faramineuse pour les Colchoneros, qui rémunèrent le Français à hauteur de 14 M€ actuellement (ce qui fait déjà de lui le joueur le mieux payé du club). Incapable de verser un tel montant il y a quelques années, la formation madrilène est prête à tout pour conserver son attaquant français, revenu en grande forme ces dernières semaines.

Le Barça en pole

Les ventes, en plein milieu de saison, de Carrasco et Gaitan au club chinois de Dalian Yifang sont liées au désir de satisfaire Griezmann d’un point de vue financier. Sur le plan sportif, il a déjà été contenté avec le retour au club de Diego Costa, qui l’a libéré d’un poids. Mais cela sera-t-il suffisant ? Avec sa clause libératoire à 100 M€, le Français est une cible devenue facile au regard des tarifs pratiqués sur le marché des transferts.

Selon la presse anglaise, Manchester United, après avoir été proche de l’accueillir, a renoncé à Griezmann et se pencherait plus sur Gareth Bale. C’est plus que jamais le FC Barcelone qui tiendrait la corde, qui aurait même déjà conclu un accord avec le Français. L’Atlético Madrid ne se résigne pas encore à perdre son meilleur élément et joue son va-tout avec cette belle offre salariale. Griezmann a encore deux mois devant lui pour trancher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *