actualiteeducation

Kolda: GUNE lance un programme dans 10 autres établissements pour une meilleure prise en charge des jeunes filles…

A travers le programme de promotion du droit à une éducation de qualité et sans violence, la fondation GUNE Kolda et ses partenaires débourseront la bagatelle somme de 275.459.578FCFA dans le cadre d’un programme de promotion du droit à une éducation de qualité et sans violence dans les établissements moyens de Kolda.


Toujours considérée comme l’une des régions où le taux d’abandons des jeunes filles est excessif, ce programme viendra en appoint aux autorités académiques pour une meilleure prise en charge de ce phénomène après une phase pilote dans deux établissements témoins que sont les cems hilele et Bouna Kane. C’est un projet qui va durer deux ans et sera déroulé dans 10 autres établissements scolaires des départements de Kolda et Médina Yoro foulah. Pour le patron de l’éducation à Kolda Mamadou Goudjaby ” c’est un programme qui est important pour nous car il va dans le sens de sécuriser les élèves de manière général et des jeunes filles en particulier dans le cadre des activités d’enseignement-apprentissage ” avant de rajouter que l’objectif est de ” sécuriser l’environnement scolaire afin d’assurer une éducation de qualité pour le maintien et la réussite des filles”
Pour Mamadou Sow coordonnateur dudit projet, ce programme a pour ambition de combattre par la sensibilisation les mariages d’enfants, le problème d’état civil, les grossesses précoces entre autres violences basées sur le genre qui freinent la promotion de l’éducation des filles au Fouladou. Toujours M. Sow de rajouter que, “le taux d’achèvement des filles reste encore faible dans la circonscription académique de Kolda car les statistiques ont montré qu’au fouladou les filles ont des difficultés de terminer un cycle d’où une synergie avec l’ensemble des acteurs pour inverser cette tendance”.
Quant à Fanta Fofana née Mme Boiro, “c’est un plaisir en tant que femme principal de voir mon établissement faire partie des collèges ciblés pour une meilleure prise en charge des jeunes filles dans leur cursus” avant de rajouter “qu’avec l’appui de ce programme un début de solution peut voir le jour si l’on sait que la cible va au delà des jeunes filles élèves car toutes les composantes de la société seront sensibilisées.”

 2,687 total views,  2 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *