A LA UNEeducation

JOURNEE DE L’EXCELLENCE : Les meilleurs élèves de Saint Vallier de Malika primés

Après 9 mois d’études, l’établissement Saint Vallier de Malika a organisé une journée d’excellence pour récompenser les meilleurs élèves de l’élémentaire et du Moyen Secondaire. C’est 30 élèves de l’élémentaire et 25 élèves du Moyen Secondaire qui ont été récompensés à la place du souvenir africain.

M. Oumar Seck, adjoint au cours Saint Vallier de Malika, a souligné : «Chaque année, comme nous le faisons, après 9 mois de travail, nous organisons une grande fête que nous dénommons « la grande fête de l’excellence ». On avait l’habitude de l’organiser à Malika. Cette année-ci avec le thème qu’on a choisi qui est consacré à l’Afrique, nous avons tenu de l’organiser ici à l place du souvenir africain. Le but de cette cérémonie, c’est de rentrer, de finir l’année en beauté mais aussi, c’est un moment de communion, ça nous permet d’organiser cette rencontre avec les parents d’élèves, avec les élevés, avec divers invités. Et cela nous permet de primer les meilleurs élèves. Nous avons eu à primer 30 élèves de l’élémentaire et 25 élèves du Moyen secondaire qui ont reçu leur prix parce qu’ils ont été les plus distingués dans leur classe ».

Cette journée a été l’occasion pour les enseignants dudit établissement de déplorer les saccages des écoles par les élèves lorsqu’ils partent en vacances. Ils profitent aussi pour sensibiliser les élèves sur les cas de noyade et sur le vol d’enfants.

Il poursuit : « C’est avec beaucoup de regret que nous avons suivi ce qui s’est passé à Yoff, c’est un acte à condamner. Je pense que c’est à nous, enseignant d’inculquer plus de valeur à ces enfants-là parce qu’aujourd’hui, nous y avons une part de responsabilité. Je pense bien si l’on fait ce que l’on a à faire, peut être ces enfants-là n’auraient pas eu à saccager des écoles. L’école est un temple du savoir, on devrait y faire autre chose que de saccager.  Donc, nous condamnons ces actes et nous lançons un appel à tous les élèves, à tous les étudiants du Sénégal que leur rôle n’est pas de saccager, leur rôle n’est pas le banditisme, leur rôle, c’est d’étudier, de prendre les rênes de ce pays-là. Nous exhortons les parents à surveiller les enfants parce qu’il y a beaucoup de cas de noyade, il y a aussi des vols d’enfants ».

Quant à Mme Elisabeth Faye, membre au personnel de l’administration, elle avance : « Après 9 mois d’études, il faut que nous nous intéressions sur les élèves qui passent en classe supérieure, surtout les meilleurs élèves. C’est ce qui justifie la journée de l’excellence qui va primer les meilleurs élèves. Nous profitons de l’occasion pour les sensibiliser sur les vacances pour que les parents puissent prendre toutes leurs dispositions en faisant faire éviter les enfants les milieux où il y a beaucoup de risque comme la plage avec ses lots de noyade. Nous demandons aux parents de sécuriser les enfants dans les maisons ».

Elle a tenu à déplorer le fait que certains élèves saccagent leur établissement en prenant les voyages. Elle pointe du doigt les parents qui ont failli à leur mission d’éducation à la maison.

« Il y a la responsabilité des parents qui devaient éduquer leurs enfants à la maison afin ces derniers puissent bien se comporter en dehors de la maison. L’éducation commence d’abord à la maison, il faut qu’on éduque les enfants, c’est important. Le fait de saccager un établissement, c’est un acte d’indiscipline », dira-t-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *