actualiteculture

JOUNÉE MONDIALE DES VOLONTAIRES

 

Les acteurs s’engagent face au changement climatique

À l’instar de la communauté internationale, le Sénégal a célébré hier la Journée mondiale des volontaires. Tenue dans la commune de Yoff, les Nations Unies ont placé cette année la célébration sous le thème : « Les volontaires : premiers à agir. Ici. Partout. ».

Le 5 décembre de chaque année, la communauté internationale célèbre la Journée internationale des volontaires. Au Sénégal, la célébration ne se limite pas à une journée mais s’étale sur une Semaine nationale du volontariat (Snv), une occasion pour les volontaires de rappeler leurs présences au sein des communautés et de marquer leurs solidarités. Axée sous le sous-thème : « Rôle des volontaires face au changement climatique », cette semaine est un moment fort pour le Comité national de coordination et de promotion du volontariat (Cncpv) que dirige Papa Birame Thiam, de marquer l’édition 2017, sous le sceau de l’engagement des ces derniers face au dérèglement climatique. Selon lui, le choix de ce thème n’est pas fortuit. Il se justifie par le fait qu’en Afrique, comme dans le monde, le changement climatique et la dégradation de l’écosystème, sont à l’origine de nombreux phénomènes néfastes aux conditions de vie des populations, dont la désertification, le manque de ressources en eau et l’épuisement des stocks de poissons. « Sur le terrain, le gouvernement a mis actuellement en œuvre de nombreux projets d’adaptation au changement climatique, avec l’appui des partenaires techniques et financiers et du Fonds pour l’environnement mondial (Fem) pour améliorer la prévention et la gestion des inondations, en installant des structures de drainage d’urgence dans les zones inondables », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : « Le Sénégal est l’un des rares pays à avoir élaboré un plan national d’adaptation au changement climatique spécifique pour la pêche, notamment avec l’aide d’un programme d’adaptation global mis en œuvre par le Pnud, et financé par le Fonds vert pour le climat ». Ce dernier a fait savoir également qu’un projet de loi sur le volontariat national sera adopté sous instruction du chef de l’État Macky Sall afin d’améliorer les articles du volontariat. Tout en révélant que le volontariat au Sénégal se distingue par les performances de notre pays. « Nous avons eu la chance d’avoir un volontariat qui mobilise toutes les tranches d’âge, sans compter les races et les couleurs. Le chef de l’État a décliné le soubassement de la solidarité entre nous », a noté M. Thiam, tout en soulignant qu’un rapport national sur le volontariat sera mis en place au Sénégal. Ce qui permettra à notre pays d’être la première nation de l’Afrique subsaharienne à décliner ce rapport national. « Nous devons travailler main dans la main pour que la solidarité intergénérationnelle puisse avoir un contenu réel. Et que tous nos volontaires séniors puissent accompagner les jeunes », a réaffirmé le coordonnateur du Cncpv.

Pour le coordonnateur Résident au Sénégal du Système des Nations Unies, Priya Cajraj, « le volontariat est un important levier de développement pour l’atteinte des Objectifs de développement durable ». Avant d’ajouter : « Un réunion mondiale du volontariat sera organisé en 2020 afin de booster les œuvres des volontaires ».

 

Idrissa NIASSY

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *