A LA UNEactualite

Inondations de Kaolack : Adji Mergane Kanouté au chevet des victimes

Suite à l’appel du Président de la République, le député de Kaolack, Mme Adji Mergane Kanouté n’a pas tardé à répondre pour apporter sa contribution en faveur des victimes des inondations de Kaolack sans coloration politique.

Mme Adji Mergane Kanouté a appuyé   les «  Daaras » et les populations qui vivent des inondations dans la commune de Kaolack. Ce geste s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la Covid et de soulager ces populations. Elle a apporté un soutien moral mais également un soutien matériel composé de 15 tonnes de riz, du 50 cartons huile de 20 litres, 13 sacs de 50 kg de sucre, 50 cartons de savons, 80 cartons de patte dans compter les « 13 Daaras » dans la commune de Kaolack.

Elle estime qu’elle est venue à Kaolack pour appuyer ceux qui vivent  les inondations dans un véritable calvaire.

«  Je suis venue apporter un soutien moral mais également un soutien matériel pour soulager les populations et toujours dans la dynamique prise par le chef de l’Etat qui nous a interpellés. C’est pourquoi aujourd’hui nous sommes là pour accompagner les populations de Kaolack sinistrées mais aussi impactées de la COVID », déclare le honorable député. Mme Adji Mergane déclare  qu’elle a soutenu 13 «  Daaras » dans les différents quartiers de Kaolack (Léona, Boustane, Bongré, Bouchera, peulhga, des Abattoirs).Parmi ces 13 Daaras, chacun a reçu 10 sacs  de riz de 50 kilogrammes, 6 cartons d’huile de 20 litres, 5 cartons de sucre de 5 kilogrammes, des 20 kilogrammes de pattes, 6 cartons de savons.

En ce qui concerne les sinistrés, l’honorable député a mobilisé 15 tonnes de riz, l’huile 50 cartons de 20 litres, Sucre 13 sacs de 50 kilogrammes, aux victimes des inondations, 50 cartons de savons, 50 cartons de pattes destinés aux populations qui vivent  dans le calvaire.

Elle a précisé que  le soutien matériel est destiné à toutes les victimes des inondations de Kaolack sans distinction ni de collaboration politique.

Mme Kanouté de rajouter : « Il a des choses qui restent à faire mais l’Etat  est en train de faire des efforts à Kaolack, il y a une amélioration et bientôt la fin des calcaires des populations parce que le Président est soucieux des problèmes des populations avec les 450 milliards ».

Khady Thiam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *