A LA UNEeconomie

Initiative AID : 425 000 bénéficiaires soutenus par l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement et ses partenaires en Afrique de l’Ouest

L’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (« AICS ») a organisé ce vendredi 2 décembre 2022 à Dakar, l’événement marquant la fin de l’initiative d’urgence pour protéger la population la plus vulnérable, les personnes déplacées, les réfugiés, les migrants irréguliers et les migrants de retour au Sénégal, en Guinée-Bissau, en Guinée, en Gambie et au Mali (« AID 11659 »). Certains des ambassadeurs italiens dans ces pays étaient présents.

L’initiative visait, d’une part, à améliorer les conditions de vie de la population vulnérable, notamment dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la nutrition et de la protection, avec pour objectif d’atténuer les effets de la crise humanitaire au Mali. D’autre part, le programme visait à mener des actions de développement au Sénégal, en Gambie, en Guinée-Bissau, en Guinée et au Mali à travers la création d’emplois et le renforcement de la résilience, en apportant assistance et protection aux catégories les plus vulnérables de la population. Les projets sélectionnés dans le cadre du programme ont mené des actions multisectorielles et transrégionales, en agissant en consortium dans les zones les plus touchées par la crise humanitaire et le phénomène migratoire. Les bénéficiaires de l’AID étaient des déplacés, des « retournés », des communautés d’accueil, des migrants en transit, des migrants de retour, des jeunes, des femmes, des mineurs non accompagnés, des personnes en situation de handicap.

Les représentants des institutions et des acteurs impliqués ont participé à l’évènement. Pour faire le bilan de l’AID, les différents intervenants se sont focalisés particulièrement, durant trois panels, sur les thèmes de la lutte contre la malnutrition, de l’accès des jeunes au marché du travail et des approches innovantes pour la protection des mineurs non accompagnés et des migrants de retour.

« Au total, on compte plus de 425 000 bénéficiaires directs pendant les 32 mois de l’initiative à travers les cinq pays ciblés, 224 microentreprises soutenues, pour un budget de cinq millions d’euros », a précisé M. Marco Falcone, Directeur de l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement. « Les résultats de cette initiative ont été possibles grâce à la contribution fondamentale des partenaires locaux et des autorités locales », a-t-il ajouté.


Le premier lot de l’AID était focalisé sur l’urgence humanitaire et le Mali. Il s’est agi, d’une part, d’un appui aux capacités de résilience des populations les plus vulnérables et des déplacés de la région de Mopti. Ce projet a été mené par CISV (Children’s International Summer Villages), en consortium avec LVIA (Association Internationale Volontaires Laïques) et WW-GVC (WeWorld-GVC) ; d’autre part, d’interventions pour améliorer l’état nutritionnel et renforcer la sécurité alimentaire des populations les plus vulnérables dans les zones de Ségou et Koulikoro. Ce projet a été mené par la Coopération italienne, en consortium avec ENGIM Internazionale.

Le lot n° 2, « Régionale », comportait trois projets. Le premier, mené par ENGIM Internazionale, en consortium avec ISCOS (Istituto Sindacale per la Cooperazione allo Sviluppo) et Caritas Mali- Diocèse de Kayes. Il avait pour objectif de générer des opportunités de travail sur la route Guinée Bissau – Sénégal – Mali.

Le deuxième était géré par LVIA, en consortium avec COSPE et CISV, et avait pour thème « Migration, Emploi, Jeunesse, Résilience, Auto-entrepreneuriat au Sénégal, en Guinée-Bissau et en Guinée.

Quant au troisième projet, il a été mené par VIS (Volontariat International pour le Développement), en consortium avec la Coopération italienne et l’association MANI TESE. Il avait pour thème « Investir dans l’avenir » et portait sur la protection, la formation et l’emploi pour les migrants de retour, les potentiels migrants et les migrants mineurs non accompagnés au Sénégal, en Gambie et en Guinée-Bissau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *