A LA UNEactualite

Indice de sévérité de la covid-19 : Le Sénégal se situe au 101ème rang mondial et 27ème en Afrique

Le baromètre de l’indice de sévérité de la Covid-19 dans le monde du 17 mai, conçu par le Bureau de prospective économique du Sénégal (Bpe) que dirige Moubarack Lo, est publié ce mardi 19 mai 2020. Ce baromètre qui permet de suivre l’évolution de l’indice de mesure et de suivi de la sévérité de la pandémie de Covid-19, a classé le Sénégal au 101ème rang mondial et 27ème en Afrique.

L’indice de sévérité est calculé sur une fréquence hebdomadaire pour 170 pays pour lesquelles des données existent. Celles-ci proviennent de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) et du site web https://epidemic-stats.com/coronavirus. Le Baromètres dont les auteurs Moubarack Lo, Directeur général Directeur général du Bureau de prospective économique du Sénégal (Bpe) et Amaye Sy, expert sénior dans cette même entreprise, est adopté à la définition de la sévérité d’une pandémie virale retenue par l’Oms et qui intègre trois éléments : la transmissibilité du virus, la sévérité de la maladie et son impact.

A partir de cette approche et compte tenu de la disponibilité de données régulières pour un échantillon large de pays, six variables regroupées en trois dimensions (infections, guérisons et décès) ont été sélectionnées pour composer l’indice de sévérité. Il s’agit :  du taux d’infection (nombre d’infections cumulées rapporté à la taille de la population), de la progression des nouvelles infections dans la période récente, du taux de guérison (rapport du nombre de guéris sur le nombre d’infectés à la période précédente), de la progression des guérisons sur une période rapportée à la somme des nouvelles infections sur une période, du flux de nouveaux décès sur une période rapporté au nombre d’infectés à la période précédente et, du taux de létalité (rapport du nombre de décès sur le nombre d’infectés). Dans le futur, d’autres variables d’impact durable pourraient être étudiées.

L’analyse par continent publiée le 17 mai, montre que l’Afrique, le moyen touché par la pandémie, a des scores compris entre 1 (Erythrée) et 0,27 (Sao Tome) avec une moyenne de 0,72. Le Sénégal, avec un score de 0,71 (contre un score de 0,62 au 10 mai), se situe au 101ème  rang mondial (soit un gain de 21 places au classement mondial) et au 27ème rang africain. Burundi, Rwanda et Gambie enregistrent les plus fortes progressions (plus fortes baisses de la sévérité) de leur score dans l’indice en une semaine en Afrique. Mauritanie, Ethiopie et Madagascar signent les plus fortes baisses (plus fortes hausses de la sévérité) de leur score dans l’indice en une semaine, en Afrique. Le Sénégal a commencé à inverser la courbe de la Maladie à partir du 3 avril, expliquant sa bonne performance dans le baromètre publié le 8 avril (3e mondial et 1er africain), avant de constater une reprise des cas d’infection (notamment communautaires), à partir du 12 avril.  

Par contre, l’Europe affiche en moyenne un score de 0,79. Avec un tel score, elle enregistre ainsi, une baisse importante de la sévérité au cours des dernières semaines. Le meilleur score dans ce continent est de 0,99 (Islande) et le pays le moins performant affiche un score de 0,39 (Royaume Uni). Hongrie, Serbie et Portugal affichent les plus fortes progressions du score dans l’indice (plus fortes baisses de la sévérité) en une semaine, sur le continent européen. Malte, Azerbaïdjan et Grèce enregistrent les plus fortes baisses de leur score dans l’indice (plus fortes hausses de la sévérité) en une semaine, en Europe.

En Amérique, les scores varient entre un minimum de 0,47 (pour Haïti, pays le plus gravement atteint dans ce continent) et 0,99 (Dominique), avec une moyenne de 0,71, soit le niveau de sévérité le plus élevé au monde. Jamaïque, République Dominicaine  et Equateur affichent les plus fortes progressions de leur score dans l’indice (plus fortes baisses de la sévérité) en une semaine, sur ce continent. Chili, Guyane et Haïti signent les plus fortes baisses de leur score dans l’indice (plus fortes hausses de la sévérité) en une semaine sur ce continent.

L’Asie enregistre en moyenne un score de 0,74. Le meilleur score (et donc la plus faible sévérité) est obtenu par le Cambodge (0,1), suivi du Brunei (0,99) et de la Thaïlande (0,99). Arabie Saoudite, Singapour et Sri Lanka affichent les plus fortes progressions de leur score dans l’indice (plus fortes baisses de la sévérité) en une semaine, en Asie. Mongolie, Tadjikistan et Bhoutan signent les plus fortes baisses de leur score dans l’indice (plus fortes hausses de la sévérité) en une semaine, en Asie.

En Océanie, la Nouvelle Calédonie réalise, à la date du 17 mai 2020, la meilleure performance pour l’indice de sévérité du Covid-19 (avec un score de 1), suivie de la Nouvelle Zélande (0,99), de la Polynésie française (avec un score de 0,99) et de l’Australie (0,98). En une semaine, Fidji et la Polynésie française affichent une hausse de leur score tandis que la Nouvelle Zélande, la Nouvelle Calédonie, et l’Australie stabilisent leur score.

Idrissa NIASSY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *