A LA UNEeconomie

IMPOTS ET DOMAINES : Les travailleurs protestent contre l’affectation du secrétaire général du syndicat

Le syndicat des travailleurs de l’administration fiscale  a fait face à la presse ce  lundi 13 Septembre 2021  à la bourse du travail. Les membres du syndicat protestent contre l’affectation de leur secrétaire général, Dr Alassane Ba de la direction Générale des Impôts et Domaines (Dgid), le système de rémunération, le problème des plans de carrière et le problème du foncier.

 « Nous avons convié la presse par rapport à une situation qui existe, une situation qui prévaut dans un démembrement de l’administration sénégalaise. Une situation où une administration est en marge des lois et règles qui régissent la fonction publique. De quoi, il s’agit, au niveau de la direction générale des impôts et des domaines, il y a un arrêté et une instruction qui ont été pris par les ministres Amadou Bâ et Birima Mangara qui ont carrément déstructuré la direction. L’arrêté n’offre aucune perspective de carrière aux agents et cadres qui ne sont pas fiscalistes de formation, c’est-à-dire qui ne sont pas inspecteurs et contrôleurs des impôts », a souligné Dr. Alassane Bâ, secrétaire général du syndicat des travailleurs de l’administration fiscale.

Dr. Ba estime qu’il y a une instruction qui octroie 37% des avantages à plus de 1400 agents et 63% à moins de 300 agents. Il a tenu à préciser que s’agissant  du foncier, ils ont  des collègues qui travaillent sur le foncier, qui font des morcellements, qui font tout mais qui ont des problèmes pour trouver des logements, qui  ont des problèmes d’accès à la propriété privée.

« Après avoir protesté depuis 6 ans, ça n’évolue pas, on a encore remis le dossier parce que, il y a eu changement d’autorité au niveau de la direction. S’il y a changement d’autorité, vous leur donnez une période de grâce. A l’expiration de cette période de grâce, nous avons déposé un préavis de grève et comme toute réaction ce préavis de grève, on a affecté le secrétaire général, c’est-à-dire une tentative de décapiter le syndicat. Comme nous sommes rattachés à la Cnts, on était venu voire les autorités de la cnts, Mody Guro et toutes les autorités qui sont là. D’un commun accord, on a décidé d’organiser ce point de presse pour informer les sénégalais en attendant que la Cnts passe à l’action », dira Dr. Bâ.

Quant à M. Moussa Sow, chargé des questions juridiques du syndicat, il demande les travailleurs de se mobiliser derrière leur secrétaire général. Il souligne qu’ils ne vont pas accepter que leur syndicat soit décapité.

Le représentant de Mody Guro souligne qu’ils ne peuvent pas concevoir que le syndicat dépose un préavis de grève et on sanctionne son secrétaire général. Il précise que la Cnts va prendre le dossier en main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *