A LA UNEeconomie

IMPORTATIONS DE BIENS : Une baisse de -63,2 milliards enregistrée au courant du mois de janvier 2021

La direction de la prévision et des études économiques (Dpee), dans son « Point mensuel de conjoncture-Janvier 2021 », note une baisse de -63,2 milliards des importations de biens.

« Concernant les importations de biens, elles sont passées de 356,0 milliards en décembre 2020 à 292,8 milliards au mois de janvier 2021, soit un repli de 17,8% (-63,2 milliards). Cette baisse est l’effet de la contraction de la valeur des importations de produits pétroliers (-23,1 milliards), de produits alimentaires (-18,0 milliards) et de produits pharmaceutiques (-9,6 milliards) », souligne la Dpee.

D’après la source, la baisse des importations de produits pétroliers est essentiellement liée à celle des produits pétroliers raffinés (-22,1 milliards). Et toutefois, les achats à l’étranger de « machines, appareils et moteurs » et de «véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » ont affiché des hausses respectives de 3,5 milliards et de 2,5 milliards, en variation mensuelle.

D’après la Dpee, en glissement annuel, les importations de biens ont connu une baisse de 15,5% (-53,1 milliards) sous l’effet, principalement, de la contraction des importations de produits pétroliers (-42,3 milliards) et de produits alimentaires (-16,1 milliards). Et cette dernière est liée à la baisse des achats à l’extérieur d’« huiles, graisses animales et végétales » (-5,1 milliards), de fruits et légumes comestibles (-4,4 milliards) et de riz (-2,7 milliards).

«  S’agissant des produits pétroliers, le repli s’explique par la baisse simultanée de la valeur des achats à l’étranger de produits pétroliers raffinés (-26,9 milliards) et d’huiles brutes de pétrole (-15,4 milliards). Cependant, cette tendance baissière est atténuée par la progression des importations de « véhicules, matériels de transports, de pièces détachées automobiles » (+4,5 milliards), de « machines, appareils et moteurs » (+3,0 milliards) et de produits pharmaceutiques (+1,3 milliard) sur la période », explique la Dpee.

Importations de biens en provenance des pays de l’Uemoa  évaluées à 4,2 milliards

« Concernant les importations de biens en provenance des pays de l’Uemoa, elles sont évaluées à 4,2 milliards au mois de janvier 2021 contre 4,9 milliards le mois précédent, soit un repli de 14,7% (-0,7 milliard). Elles ont, ainsi, représenté 1,4% de la valeur totale des importations de biens en janvier 2021, soit au même niveau qu’au mois de décembre 2020. La Côte d’Ivoire demeure le principal fournisseur du Sénégal au sein de la zone, avec une part évaluée à 89,4% en janvier 2021 contre 80,1% au mois précédent. Les achats en provenance de ce pays ont, principalement, porté sur les « matières plastiques artificielles» et les « bois et ouvrages » qui en ont représenté, respectivement, 13,1% et 9,2% sur la période », note la Dpee.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *