Non classé

GLADIMA SIBY SUR LE ZIRCON DE NIAFARANG « Les populations doivent bénéficier des retombées »o

Depuis quelques années, le Sénégal commence à connaître un boom minier. Et pour réussir dans cette mission qui est un des leviers du Pse, le ministère des Mines et de la Géologie doit être renforcé dans tous ses compartiments. C’est ce qui est à l’origine ce jeudi 12 octobre, de la visite du ministre de ce département, Gladima Siby, à toutes les Directions qui y sont rattachées pour requinquer le personnel.

Le ministre des Mines et de la Géologie, Gladima Siby, a parlé et peut-être ses paroles ne tomberont pas dans les oreilles d’un sourd. La nouvelle ministre qui vient de démarrer les activités de son département par une visite de contact des différentes Directions qui y sont rattachées (Direction de la prospection et de la Promotion minière, Direction de la Réglementation et du Contrôle de l’Exploitation minière et de la Direction des mines et de la Géologie), a plaidé ce jeudi 12 octobre 2017, pour que les populations de Niafarang où se trouve le zircon, puissent bénéficier des retombées de cette ressource naturelle. « Nous ne ménagerons aucun effort pour que les retombées de ce produit puissent bénéficier aux populations », a-t-elle déclaré. Avant de préciser : « J’ai rencontré le gouverneur de la région de Ziguinchor et discuté avec certains acteurs, car pour toute exploitation les populations deviennent exigeantes pour savoir ce qui se passe dans la production. Bientôt un terrain d’entente sera trouvé avec ces personnes pour voir comment la population peut tirer profit de cette ressource ». Comme le Sénégal vient de disposer pour la première fois d’un ministère des Mines et de la Géologie, cette dernière de faire comprendre dans les perspectives, qu’ils vont tout faire pour accompagner le Premier ministre, Mahamad Boun Abdallah Dione, dans ses œuvres. « La mission que le chef de l’État attend de nous c’est que le secteur des mines soit un levier du Pse et un secteur de création d’emplois », a-t-elle indiqué. Parlant du volet social, Madame le ministre a fait savoir qu’ils ne ménageront aucun effort pour que l’impact social des populations soit visible. « Nous allons essayer de satisfaire les demandes sociales que l’État du Sénégal ne peut pas prendre toutes en charge, tout en essayant d’améliorer les conditions de travail de nos agents afin que les résultats soient atteints ». Concernant la vétusté des bâtiments où sont logées les Directions, cette dernière d’affirmer : « Pour être efficace, il faut que les gens soient dans de bonnes conditions de travail. Donc nous allons essayer de les mettre dans de meilleures conditions, tout en essayant de répondre à cette demande dont ils ont besoin, même si j’avoue que la manière dont j’ai trouvé le bâtiment ne fait pas plaisir, même s’il appartient au patrimoine bâti. Nous allons donc essayer de restaurer cet endroit pour mener à bien nos missions ». Le manque de ressources humaines qui fait défaut dans ce département a été soulevé. Mais, Gladima Siby n’a pas tardé d’apporter des solutions : « Pour 2018, nous comptons augmenter le personnel, en le donnant des moyens pour faire face au terrain. Selon elle, le Sénégal commence à avoir un boom minier. Et quand on parle de mines et de géologie, les gens pensent directement à l’or, alors qu’il y a le basalte, le sable et le ciment que l’on utilise dans les constructions, l’argile dans la pharmacie, le calcaire utilisé sur les façades des maisons, sans compter la revalorisation des déchets qui sont utilisés comme des mines et permettent la création d’emplois. Et qu’une fois la carrière terminée, l’espace peut être utilisé pour le commerce et autre chose, comme les expositions d’art.

Tag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *