A LA UNEactualite

Gamou Tivaouane : Le MSAS déploie les gros moyens

Le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale (Msas), dans le cadre de la prise en charge des pèlerins qui est gratuite durant toute la période du gamou à Tivaouane, a casqué gros. Ce qui a permis de mettre en place un impressionnant dispositif  de couverture sanitaire.

Pour la prise médicale des pèlerins à l’occasion de la célébration du gamou communément appelé « Maouloud », le gouvernement du Sénégal, à travers le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, a déployés les gros moyens pour les besoins de la couverture sanitaire. Un impressionnant dispositif est mis en place. Il s’agit de 3 000 agents de santé constitués de cardiologues, d’urgentistes, d’orthopédistes, d’anesthésistes, de pharmaciens et d’autres corps médicaux et paramédicaux qui sont mis à contribution pour la prise en charge médicale des fidèles. À ceux-là, s’ajoutent les 73 points de prestations de service, représentés par les hôpitaux et centres de santé de la région de Thiès dont 58 postes médicaux fixes et 15 postes avancés (Pma) répartis à des endroits stratégiques sur toute l’étendue de la ville sainte de Tivaouane. 41 ambulances du ministère de la Santé sont aussi déployées pour l’évacuation et la prise en charge des urgences dont 05 médicalisées avec en appui, un camion-hôpital et une unité mobile de consultations. Avec tout le matériel en place, l’État a jugé nécessaire de mettre à la disposition de l’équipe médicale un hélicoptère médicalisé de l’armée et un wagon médicalisé de la Croix rouge sénégalaise.

Concernant le déplacement des fidèles pèlerins 07 axes routiers (Diamniadio-Pout-Thiès, Mbour-Sindia-Thiès, Thiès-Khombol-Kaba, Thiès-Tivaouane-Mékhé-Kébémer, Bayakh-Notto Gouye Diama-Tvaouane, Khombole-Touba Toul-Tivaouane et autoroute « Ila Touba » Dakar-Touba Toul-Tivaouane) sont ouverts en collaboration avec la Brigade nationale des Sapeurs Pompiers. Des conseils ont été retenus également pour les pèlerins qui doivent faire le déplacement. Pour les automobilistes, le port de la ceinture est obligatoire pour éviter les accidents graves. Pour les piétons, il est conseillé d’éviter les bousculades qui peuvent occasionner des blessures, entre autres.

Toujours dans le cadre de la prise sanitaire des  populations, le ministère de la santé sous l’égide de Abdoulaye Diouf Sarr, a attribué à l’hôpital Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh une unité complète de néonatologie d’une valeur de 100 millions F CFA et d’un scanner. 74 millions F CFA sont aussi dépensés pour la réhabilitation de l’étanchéité de l’hôpital et l’amélioration des conditions de travail du personnel. Ainsi pour l’année 2019, deux (02) médecins généralistes, un radiologue, un pédiatre, une sage-femme et du personnel paramédical ont été affecté dans cet hôpital, dans le cadre du renforcement des ressources humaines.

Toutefois, le ministère de la Santé en collaboration de ses partenaires techniques et financiers a prévu la mise en œuvre d’un programme spécial de réhabilitation globale de l’hôpital en 2020.

Idrissa NIASSY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *