A LA UNEeconomie

FONDS DIASPORA DER/FJ : 30 milliards destinés aux sénégalais de l’extérieur

Dans le cadre de la célébration de la semaine mondiale de l’entreprenariat, la Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des jeunes (DER), a procédé au lancement du Fonds Diaspora Der/FJ pour renforcer la contribution de la diaspora sénégalaise dans l’essor de l’Economie nationale. C’est 30 milliards de F Cfa qui seront destinés aux sénégalais de l’extérieur pour leur permettre d’investir au pays.

Papa Amadou Sarr, délégué général de l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes a souligné : « Je suis très heureux d’être ici avec  M. Moïse Sarr, secrétaire d’Etat du Sénégal au secrétariat des sénégalais de l’extérieur au ministère des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur pour lancer ce qu’on nomme le Fonds Diaspora de la DER qui est d’un montant de 3 milliards annuellement, en gros 10% de notre budget annuel destiné aux sénégalais de la Diaspora ou la 15ème région du Sénégal ».

Il estime qu’il y a eu des bénéficiaires sénégalais qui ont eu à bénéficier du financement de la DER au cours de ces deux dernières années qui ont fait des témoignages et  qui ont montré que la plupart des projets des sénégalais qui sont à l’étranger ont réussi et sont en train de faire des émules.

Il rajoute : « Notre objectif dans les années à venir, c’est d’avoir 30 milliards de F Cfa destinés aux sénégalais de la Diaspora, à qui je lance ce vibrant message de leur dire n’oubliez pas d’où vous venez, assurez-vous que vos investissements sont bien placés au Sénégal, parmi vos proches et nous la DER et le ministère des affaires étrangères, nous nous assurons de sécuriser vos investissements pour un Sénégal émergent et pour un Sénégal prospère ».

M. Sarr a tenu à préciser : « Nous allons faire du co-financement, on veut aller jusqu’à 50 millions de F cfa en financement direct mais aussi en partenariat avec les banques et les promoteurs pour aller jusqu’à  200 millions de F CFA, des projets créateurs d’emploi, créateurs de richesse afin que la 15 éme région du Sénégal contribue à la croissance économique de notre pays. Plus de 66 milliards de F cfa décaissé, plus de 125 000 bénéficiaires directs touchés et 150 000 indirectement touchés, des milliers de projets accompagnés, coachés mais aussi des échecs, des projets qui ne sont pas arrivés à termes ».

Selon le délégué général, l’objectif de la Der, c’est de subvenir aux besoins des entrepreneurs femmes et jeunes sénégalais de 18 à 40 ans pour les hommes et sans limité d’âge pour les femmes.

Quant à M. Moïse Sarr, secrétaire d’Etat au secrétariat des sénégalais de l’extérieur, il avance : «  Et qui parle de la DER connait effectivement son efficacité, son pragmatisme  et sa volonté d’outiller et d’accompagner les entrepreneurs en leur facilitant l’accès au financement, c’est vrai, nous avons un instrument maison, c’est le FAISE que le Président de la République a fait passer 300 millions à 3 milliards, c’est vrai également que la demande est forte. Nous avons une diaspora qui est non seulement vaillante mais qui entreprend et qui veut revenir à la création d’entreprise. Donc avoir ce fonds avec des équipes expérimentées, naturellement, va compléter et sensiblement le financement que le FAISE faisait jusqu’ici à l’endroit de nos compatriotes de la Diaspora. Aujourd’hui la volonté du Chef de l’Etat, c’est accompagner cette diaspora à passer de ce qu’on appelle une diaspora sociale à une diaspora économique ».

D’après le document de presse  le Fonds Diaspora s’attèle à : créer des synergies avec les initiatives existantes ; engager la Diaspora dans une démarche participative et cibler toute la diaspora. Et la  vision, c’est de renforcer la contribution de la Diaspora sénégalaise dans le développement de l’entrepreneuriat au Sénégal.

D’après le document  les objectifs  du Fonds : Mobiliser les compétences des sénégalais de la diaspora au service du développement local ; Encourager l’investissement des sénégalais de l’extérieur au Sénégal et notamment dans leur localité d’origine et Soutenir la réinsertion des sénégalais de retour au pays ou souhaitant revenir.

« Le fonds sera alimenté par les ressources de la DER, de bailleurs externes, des institutions de financement privé et d’investissement de la diaspora. Taille cible du fonds : 30 milliards de F CFA ;  Contribution de la DER/ FJ : 3 milliards par an et  Contribution des partenaires : 15 milliards de F CFA », précise-t-on dans le document.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *