A LA UNEactualitesports

Fatoumata Dabo, la “goalscorer” des Gazelles de Bignona étrenne une présélection en équipe nationale…

Haut de son 1m60 environ, Fatoumata Dabo cette jeune joueuse de l’AS, les Gazelles de Bignona, club de national 1 la saison à venir a fini de montrer toute sa classe et sa lucidité devant les buts adverses cette saison avec 17réalisations à son actif. La rédaction de Dounya 24 vous fait connaissance avec cette cannonière dudit club après sa première présélection en équipe nationale féminine…

Fille de Tara Seydi et de Papa Dabo, Fatoumata Dabo est née le 12 Avril 1999 à Ziguinchor, elle est en classe de terminal.
Vivant dans une grande famille comme la majeure partie des africains, Fatoumata Dabo, orpheline de père s’est très tôt intéressée au sport particulièrement le football. Dès le jeune âge, elle commence à taquiner le cuir dans son quartier avec de jeunes garçons avant de faire ses débuts avec le Casa sports en 2015. Malgré son talent et son désir de prouver ce dont elle est capable, Fatoumata Dabo ne foulera pas les différentes pelouses dès la première année et n’aura la chance d’intégrer le groupe de performance que 3ans après (2018). Elle gardera son mal en patience pendant quelques années dans le but de gagner la confiance du coach et avoir de meilleures conditions de vie dans ce club, mais c’était sans compter avec la réalité. En 2021, elle finira par se faire convaincre par certaines de ses anciennes partenaires du Casa sports qui avaient à un moment donné quitter le club et installer leurs baluchons aux Gazelles de Bignona . Avec un peu de recul, Fatou opte pour le meilleur choix, 2021 sera l’année de son éclosion : elle commence à se faire plaisir dans son tout nouveau club ( Gazelles de Bignona), avec ses anciennes partenaires, elle gagne en confiance, se sent rassurée, chouchoutée par ses partenaires, le coach et les dirigeants du club. Aux entraînements, elle travaille dur pour convaincre davantage le staff technique, un pari réussi car tout au long du championnat Fatou était constante. Avec 17 réalisations cette année en championnat, Fatou Dabo, renard de surface a fini d’impressionner les férus du ballon rond avec à la clé sa première présélection en équipe nationale. Avec cette opportunité qui lui a été offerte, la cannonière de 22ans des Gazelles de Bignona ne cache pas ses ambitions” je ne vais pas en présélection pour dormir sous mes lauriers, je veux devenir internationale, défendre les couleurs de mon pays puis épauler les jeunes filles de la région naturelle de la Casamance en général, mes partenaires et le club en particulier car pour moi cette présélection est le fruit d’un travail collégial” avant d’ajouter: “tout le mérite revient à mon cher Président Ousmane Aw, à l’encadrement, aux supporters bref à toute la population de Bignona”
Cette jeune et ambitieuse attaquante à l’image de la Brésilienne Marta(l’unique détentrice du record de buts marqués en Coupe du monde de football, hommes et femmes confondus, avec 17 réalisations en cinq éditions en ce jour, l’Allemand Miroslav Klose 16 buts en quatre éditions , le brésilien Ronaldo 15 buts en quatre éditions )… pour ne citer que ceux là , mérite soutien et accompagnement. Avec ses 17 réalisations, Fatoumata Dabo veut prouver en sélection mais bien avant cela; la finale de son club face à USPA prévue le 21mai prochain est logée dans un coin de sa tête , elle se prépare activement, son seul objectif “est de terminer la saison en beauté en remportant le trophée”.
Même son de cloche du côté des dirigeants” une finale ne se joue pas, elle se gagne” martèle le président Ousmane Aw avant de poursuivre que malgré leur statut de petit poucet ils joueront largement leur chance ” on est un club qui n’a pas beaucoup de moyens mais nous n’allons pas en ligue 1 pour jouer les seconds rôles on y va pour qu’au moins dans deux voir trois ans que l’on puisse représenter dignement le Sénégal au niveau africain, nous en avons les moyens humains (joueuses et administratifs) ce qu’il nous faut c’est un accompagnement car nous n’avons pas de bailleur, de mécènes ni de sponsors néanmoins nous avons un projet bien ficelé que nous allons partager avec toutes les autorités locales et toutes les bonnes volontés dans le simple but de soutenir ces filles dans la pratique de leur passion”. Revenant sur Fatoumata Dabo, seule joueuse des Gazelles de Bignona à être présélectionnée en équipe nationale, de ” par sa discipline, son sérieux, elle est partie pour faire une belle carrière footballistique et dans cette lancée nous l’accompagnerons” martèle Ousmane Aw, un président très heureux de ses performances sportives…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *