A LA UNEContribution

Élections locales à Nioro : Quand Aly Mané défie le Président Macky Sall

Dans le département de Maba, 15 collectivités locales sont dirigées par le BBY : (8 APR) (4 AFP) (3 PS).

Ces statistiques montrent une majorité confortable de notre parti APR et de la grande coalition BBY dans le Rip.

Cependant, conformément aux vœux du Président de la République pour un BBY fort, des concessions s’imposent pour permettre aux partis tels que l’AFP et le PS de diriger certaines communes, pour répondre et/ou satisfaire le Président qui a toujours défendu les intérêts des alliés.

Toutefois, les agissements et les actes politiciens posés par Aly Mané responsable PS créent un problème pour l’unité de BBY dans le Rip.

En effet depuis un an, il sillonne le département en finançant et en appuyant des militants de son parti et de ceux de l’opposition radicale dans les communes contrôlées et dirigées par l’APR. Une situation regrettable et n’honore guère l’âme du président et homme d’Etat Ousmane Tanor Dieng (paix à son âme).

Cette stratégie vise, selon lui (Aly Mané) à être candidat pour le poste du Président du Conseil départemental de gré ou de force. Défiant ainsi le président de BBY. Nous estimons à juste raison que le Président du Conseil départemental ne saurait être qu’un responsable de l’APR, choisi par le Président  Macky Sall en l’occurrence le camarade député Malaw Sow. Pour toutes les autres communes, nous pouvons bâtir un consensus en tenant compte de la représentativité des partis politiques qui y sont présents.

Pour arriver à ces résultats acceptés par tous, une seule chose est à suivre : la direction montrée par le Président Macky Sall.

OUSMANE GUEYE

Maire de Medina Sabakh, PCA CICES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *