A LA UNEactualiteeducation

Éducation : les cours reprennent normalement ce vendredi après une journée de grève des enseignants du département de kolda…

Après un débrayage le Mercredi 09, la journée du jeudi 10 a été consacrée à une paralysie totale du système éducatif dans le département de kolda, toutes les salles de classes ont été fermées, suite à l’agression dont a subi le directeur d’école de Saré kemo2 le 19 Décembre dernier devant ses adjoints et élèves.
Tous unis comme un seul homme,les enseignants s’étaient donnés rendez-vous à l’école Abdoulaye Diallo, mercredi pour voir la suite à donner à ce acte ignoble de certains riverains à l’égard de ce directeur. Pour rappel c’est un fléau qui commence à gagner du terrain dans le système éducatif car si l’on en croit à Saloum Sonko, secrétaire général du Sels/A dans la dite localité par ailleurs porte-parole du jour : “de 1998 à nos jours, plusieurs enseignants ont été tabassés voire brutalisés dans certaines localités comme Pata,kolda,Guiro yoro Bocar …”.
Ce dernier cas en est celui qui semble être le plus sensible car il s’est produit dans la commune de kolda , “les soldats de la craie” commencent à en avoir marre et comptent mettre à terme ce phénomène. C’est pour cela ils comptent traduire le mis en cause et ses acolytes en justice. D’ailleurs ils se sont déjà constitués en partie civile et un poule d’avocats a été commi pour les besoins de l’audience. Après la journée morte décrétée ce jeudi 10janvier 2019 dans l’étendue de l’IEF de Kolda, les cours ont repris ce vendredi mais les syndicats d’enseignants ne comptent pas s’arrêter là car disent ils: “il faut que l’enseignant redore son blason et que les populations les respectent …”. En attendant de voir plus clair sur cette affaire, les potaches du fouladou pourront compter sur le sens de la déontologie de leurs enseignants qui avaient finis de perdre espoir après une série d’agressions.

 1,648 total views,  2 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *