A LA UNEsociete

Drapeau du Chef de l’Etat à Diourbel : L’équipe régionale de lutte de Kaolack déplore le manque de soutien des autorités locales

La région de Diourbel a organisé le  drapeau du chef de l’Etat de l’édition 2022.

13 régions du Sénégal participeront à la lutte des différentes catégories. La région de Kaolack va participer à la compétition.

Le président du CRG de Kaolack, M. Mame Cor Faye s’est dit confiant de remporter le drapeau du chef de l’Etat comme  en 2007  avec Laye Diombot et  2008 à Saint Louis avec Pakala.

Il a  lancé un appel à toutes les autorités de la région de Kaolack, autorités  politiques et administratives de suivre les pas du Dg de la Senelec.

M. Faye  déplore le manque de soutien des autorités de la région de Kaolack que ce soit politique et administrative à l’équipe régionale qui va participer à la 22éme édition du drapeau du chef de l’Etat à Diourbel (du 6 au 8 mai prochain). M. Faye, en marge de la cérémonie de remise des équipements offerts par le Directeur général de la Senelec, M. Pape Mademba Bitèye, a déclaré qu’aucune autorité n’a mis aucun sous à leur disposition pour accompagner l’équipe de lutte régionale qui va competir  à Diourbel. Le Président du CRG de Kaolack  a précisé qu’ils ont bénéficié seul du soutien de Pape Mademba Bitèye, DG de la Senelec mais également de Kosso Diané, président de la ligue de football et d’autres mécènes comme Ibrahima Keita et Moussa Diama.

Par ailleurs, il a invité les autorités de venir apporter leur soutien parce qu’il n’est pas encore trop tard. Il  a expliqué qu’il va avec toutes les catégories dirigées par M. Adiouma Diouf. Il s’agit du poids de 66 kg, de 76 kg,  de 86 kg, de 100 kg et 120kg.

« En phase de préparatoire,  le DG de la Senelec nous avait appuyé à 1 million 500 pour la  présélection .Aujourd’hui il  nous a offert les maillots complets, blousons et des culottes pour l’équipe de lutte,   les compétitifs et le staff plus une enveloppe financière. Notre ambition est de remporter le drapeau du chef de l’Etat et l’amener à Kaolack », dira-t-il.

Par ailleurs, il a demandé aux autorités de Kaolack  de prendre exemple sur Pape Demba Bitèye qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite du CRG.

Khady Thiam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *