A LA UNEsante

Dr Abdoulaye Bousso sur la situation de la covid-19 : « Le nombre de cas et le nombre de guéris sont multipliés par six »

Nous sommes aujourd’hui à 1 115 cas. Si on va par rapport au dernier point du 02 avril, le nombre de cas déclarés positifs est multiplié par six (6). Le nombre de guéris est également multiplié par six (6), a constaté Dr Abdoulaye Bousso, Directeur du Centre des opérations d’urgences sanitaires (Cous). Selon lui, même si l’épidémie est en train de se propager dans tout le pays, notre combat aujourd’hui c’est de réduire le nombre de nouveaux cas. « Le focus c’est surtout le nombre de nouveaux cas. Et notre combat c’est de le réduire », a-t-il déclaré. Dr Bousso faisait une intervention lors du bilan mensuel sur la situation de la pandémie de Covid-19 apparue au Sénégal il y a deux mois (02 mars au 02 mai).

Par rapport à la létalité, ce dernier a fait part que le nombre de décès qui était à un quart le mois dernier, est passé à +8 en avril. « Pendant le mois d’avril, nous avons eu à enregistrer 8 décès supplémentaires. Ce qui nous permet de passer +8 », a expliqué le Directeur du Cous.

Dr Bousso a profité de ce point de presse mensuel, pour annoncer la mise en place d’un Système de prise en charge extrahospitalière des cas de Covid-19 pour les personnes asymptomatiques. « Le nombre de cas augmente de plus en plus. Et notre objectif aujourd’hui, c’est de pas perturber nos structures de santé, de ne pas faire de nos hôpitaux des structures de Covid-19 pouvant porter préjudice aux autres maladies », a-t-il dit. Avant de préciser : « Cette prise en charge extrahospitalière concerne les cas peu symptomatiques qui sont asymptomatiques, car certains patients pensent même qu’ils ne sont pas malades, parce que ne développant pas des pathologies.

Pour cela, note-t-il, « 20 sites de prise en charge des malades du Covid-19 » ont été répertoriés dans « huit (8) régions du Sénégal ». Il s’agit pour Dakar, le Service des maladies infectieuses, la réanimation de l’Hôpital de Fann, le Centre hospitalier de Malte, l’Hôpital Dalal Jamm, l’Hôpital de Diamniadio, l’Hôpital principal de Dakar, l’Hôpital Psychiatrique de Thiaroye, l’Hôpital général Idrissa Pouye de Grand-Yoff, à Le Dantec et la Clinique du Golf. Pour les régions, il y a les deux sites de Touba dont celui de Darou Marnan, Saint-Louis, Sédhiou, Kolda, Ziguinchor, Tambacounda, Kaolack, Louga et Thiès, bien qu’il n’a pas encore reçu de malades.

Idrissa NIASSY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *