A LA UNEactualite

DISTRIBUTION DES SECOURS TABASKI AUX PARCELLES ASSAINIES : Polémique entre le maire et certains conseillers municipaux

La commune des Parcelle assainies a tenu hier un conseil municipal pour faire une délibération sur certains points dont les secours tabaski. Mais ce point est devenu source de polémique entre le maire Moussa Sy et certains de ces conseillers municipaux.

La distribution des secours tabaski dans la commune des Parcelles assainies Dakar a créé la polémique entre le maire Moussa Sy et certains de ses conseillers municipaux. Selon l’un d’eux, Seydou Taïb Ba, une réunion municipale a été convoquée pour élucider sur ce point qui comporte des nébuleux. « Nous avons fait un courrier avec le principal concerné du nom de El Hadj Malick Badji, un conseiller municipal qui était chargé de la distribution des secours Tabaski, mais jusque-là rien est encore clair », fulmine le conseiller municipal Seydou Taïb Ba. Ce dernier d’indiquer que le mis en cause (Moussa Sy) refuse de s’expliquer ou d’apporter des documents cohérents sur cette supposée malversation financière. Raison pour lesquels, ces conseillers debout comme un homme, ont décidé de porter l’affaire au plus niveau, quitte à saisir les institutions de contrôle de l’État. « Nous comptons saisir l’Inspection général d’Etat (Ige) et l’Office national contre la fraude (Ofnac) pour un règlement définitif de cette affaire », martèle-t-il. Avant d’ajouter : « Nous ne comprenons pas son refus. Soit il y a un scandale qui ne dit pas son nom ». Très en verve, ce conseiller a fait savoir que  2000 personnes ont bénéficié cette année de secours Tabaski en raison de 30 000 F CFA par personne et 100 000 F CFA pour les Imams. Dans cette affaire, renseigne-t-il, le maire a privilégié ses partenaires qui sont le plus souvent des personnes du troisième âge au détriment des autres. « Ces personnes du troisième âge sont là pour leur propre compte et non pour l’intérêt des  populations des Parcelles assainies ». En tant que jeune conseiller, il se dit très déterminer d’aller jusqu’au bout pour éclairer sur ce point. « Notre combat en tant jeunes conseillers c’est de rendre compte à la population. Alors que ce qu’est en train de faire Moussa Sy et ses partenaires c’est contre la population », déplore-t-il. Avant de corser le ton : « Ce qui se passe dans la commune des Parcelles assainies c’est de la gestion gabégique ». 

Nos tentatives de joindre le camp du maire pour équilibrer l’information sont restées vaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *