A LA UNEactualite

Dernière journée de la tournée économique de Macky Sall : Réception des équipements post-récolte du PUDC pour les régions du Sud

Le président de la République Macky Sall a bouclé sa tournée économique  ce Lundi 21 Septembre par la réception des équipements post- récolte du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) dans le cadre de la deuxième phase, pour les régions du Sud (Ziguinchor, Kolda, Sedhiou). La cérémonie a eu lieu devant  la gouvernance de Kaolack .L’objectif est de sortir les populations vulnérables de la pauvreté afin que les bénéficiaires d’aujourd’hui deviennent les producteurs de demain.

Le coordonnateur du PUDC Cheikh Diop a souligné que : «  les équipements  de transformation post- récolte s’inscrivent dans le cadre de la composante 2: Amélioration de la productivité rurale, de la production agricole et de l’élevage du PUDC. Ils contribuent à l’allègement des tâches domestiques au renforcement de l’autonomisation des femmes en milieu rural ».

Dans la phase 2 du PUDC et dans le cadre du financement de la BID, l’entreprise SISMAR a été attributaire de marché pour la production de 246 équipements destinés aux populations des régions de Ziguinchor, Kolda et Sedhiou.

M. Diop  a expliqué que  le choix de ciblage des zones bénéficiaires,

la typologie des équipements ainsi la grille de répartition sont en conformité avec les besoins des bénéficiaires et sont adossés à la vocation agro- économique des zones d’intervention.

Le Coordonnateur du PUDC a souligné que l’entreprise SISMAR est en train de finir la production des 246 équipements de transformation post- récolte destinés  à la Casamance naturelle. Et l’étape finale avant le déploiement, est marquée par les opérations de contrôle de conformité et de tests grandeur nature en usine. Ces opérations répondent à un souci de qualité et de durabilité. Le coût d’investissement est 660 343 458 F TTC.

Le président Macky Sall a affirmé : «  Nous sommes en présence d’un lot de matériels que le PUDC va distribuer dans les région du Sud puis qu’on est à la seconde phase d’une composante essentiellement du pudc qui est l’allégement des travaux surtout pour les femmes en milieu rural. Vous avez des décortiquées, des batteuses pour le mil, le riz, le maïs. Apres le battage, il faut venir vers des décortiqueuses ensuite les moulins pour obtenir de la poudre de la farine de mil  qui se faisait au temps par les hommes  et les femmes ».

Pour le chef de l’État, le PUDC, c’est : allégement des travaux des femmes pour un montant de 6 milliards 600 millions, l’électrification rurale, hydraulique rurale, c’est- à- dire l’accès à l’eau en milieu rural, des pistes de désenclavement, la construction des postes de santé en milieu rural. Cette phase 2 du PUDC va mobiliser plus de 300 milliards dont la moitié est déjà financée par la BAD, BID et le troisième bailleur, le Fonds Saoudien de Développement, 150 milliards  déjà acquis. Les procédures de passation sont faites, finalisées. Il s’est réjoui de ce matériel tout fabriqué  par l’entreprise sénégalaise SISMAR.

Khady Thiam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *