A LA UNEsociete

COUPURES DE L’INTERNET AU SENEGAL : Plaidoyer de JONCTION et Internews pour prévenir les perturbations potentielles

L’organisation Jonction, en partenariat avec Internews Network, basée aux Etats Unis, a organisé un Atelier de plaidoyer sur les coupures de l’Internet au Sénégal et évaluation des besoins en renforcement de capacités. Cette rencontre a été l’occasion de procéder au lancement officiel du réseau “Prepare & Prevent du SENEGAL” qui   sera une plateforme pour partager des rapports, des idées et des mises à jour entre experts et activistes du SENEGAL qui travaillent sur les perturbations du réseau et les droits numériques de façon générale. Il nous aidera également à déterminer les besoins en matière de formation, de ressources, de recherche et d’outils, ainsi que nos objectifs collectifs de plaidoyer.

D’après la note conceptuelle, au début de l’année 2022, OPTIMA s’est basé sur cette structure d’évaluation des besoins pour se concentrer sur quatre pays susceptibles de subir des coupures d’Internet dans les prochaines années : l’Inde, le Bangladesh, la Tanzanie et le Sénégal.  Et ces pays ont chacun des contextes politiques distincts, des lois qui permettent ou protègent contre les coupures, des systèmes judiciaires, des possibilités de s’engager avec des acteurs privés, et différentes communautés de militants des droits numériques, d’avocats et de technologues.

Toujours d’après la source, c’est grâce à la recherche effectuée au Sénégal en partenariat avec Jonction, que les acteurs ont compris   les manières nuancées dont les fermetures d’Internet ont un impact dans le pays, les défis auxquels les activistes sont confrontés lorsqu’ils essaient de faire face à la menace des fermetures, les communautés qui existent pour lutter contre les fermetures d’Internet et, toutes les opportunités qui existent pour OPTIMA de soutenir ces communautés en fournissant des fonds, en organisant des formations et en soutenant le plaidoyer.

Cette rencontre a permis un échange et un partage avec les parties prenantes sur les coupures d’internet.

L’ atelier avait deux objectifs principaux :  Evaluer les besoins et les capacités des différents acteurs et des autres parties prenantes à se préparer et à répondre aux coupures de l’Internet en présentant les résultats d’une enquête et en discutant de ces sujets dans le cadre d’un groupe de discussion ; Etablir un réseau multipartite de défenseurs, d’avocats, de citoyens, de prestataires de soins de santé, d’établissements d’enseignement et d’acteurs du secteur privé afin de réfléchir collectivement aux besoins de la communauté et de fixer des objectifs stratégiques ainsi qu’un programme pour renforcer les capacités dans ce domaine.

Les participants sont bien outillés pour se préparer, prévenir et réagir aux coupures de l’Internet.

Les Objectifs spécifiques de l’atelier :  Donner à un éventail diversifié d’acteurs les moyens de comprendre, de se préparer et de répondre aux coupures de l’Internet au Sénégal ;  Comprendre les ressources spécifiques, les formations ou le soutien dont les défenseurs ont besoin au Sénégal ; Développer des approches pour mieux prévoir, prévenir et répondre aux perturbations potentielles de l’internet ; Fournir un financement aux organisations pour qu’elles s’engagent dans des recherches visant à comprendre les besoins des communautés clés, à effectuer de meilleures mesures techniques pour surveiller les performances du réseau, à concevoir des ressources ou des guides, à localiser ou à traduire les ressources existantes, et à mettre en place des campagnes de sensibilisation du public et de communication stratégique ; Fournir un soutien particulier aux individus et aux organisations des communautés ciblées et sous-représentées ; Connecter les réseaux sénégalais aux réseaux de soutien et aux experts internationaux.

Résultats attendus : Au terme de cet atelier :  Des moyens de comprendre, de se préparer et de répondre aux coupures d’Internet au Sénégal sont donnés à un éventail diversifié d’acteurs ; Les ressources spécifiques, les formations ou le soutien dont les défenseurs ont besoin au Sénégal sont comprises ; Des approches pour mieux prévoir, prévenir et répondre aux perturbations potentielles de l’internet sont développées ; Des financements sont fournis aux organisations pour qu’ils s’engagent dans des recherches visant à comprendre les besoins des communautés clés, à effectuer de meilleures mesures techniques pour surveiller les performances du réseau, à concevoir des ressources ou des guides, à localiser ou à traduire les ressources existantes, et à mettre en place des campagnes de sensibilisation du public et de communication stratégique ; Un soutien particulier est fourni aux individus et aux organisations des communautés ciblées et sous-représentées ;  Les réseaux sénégalais sont connectés aux réseaux de soutien et aux experts internationaux.

 Des groupes thématiques formés vont continuer de mener les travaux et les échanges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *