A LA UNEactualite

CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU AU SENEGAL : Le Forum social sénégalais menace de traîner la société Suez en justice

L’affaire du contrat d’affermage de l’eau refait surface, avec le Forum social  sénégalais qui a tenu ce jeudi 30 mai 2019 un point de presse pour dénoncer jusqu’à la dernière énergie l’adjudication provisoire accordée à SUEZ, une société française. Selon Mamadou Mignane Diouf et ses camarades ladite société est réputée la plus corrompue du monde et certaines personnes proches du dossier sont corrompues.

« Dans le cadre de la réforme de son secteur de l’eau, le Sénégal a lancé un processus d’appel d’offres international, en décembre 2016, pour l’attribution d’un contrat d’affermage de gestion de service public d’eau potable en milieu urbain et péri-urbain.

Depuis lors, c’est-à-dire plus de deux ans après, les résultats provisoires de cet appel d’offre restent encore à connaître et à se faire accepter par tous.

L’adjudication provisoire accordée à SUEZ le 22 octobre 2018 par le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement est donc contraire au cahier des charges d’appel d’offres, et pénalise les intérêts du Sénégal », a souligné M. Mamadou Mignane Diouf, coordonnateur du forum social sénégalais.

Et  Mamadou Mignane Diouf de renchérir : « Avec les soupçons que nous avions évoquées, nous avons continué les investigations, ce qui nous a permis en mars 2016, lorsque le gouvernement lançait l’appel d’offre, Suez a remis en mars 2016, plusieurs véhicules à la ville de Saint-Louis, dont deux Bennes tasseuses ont été officiellement réceptionnées par le maire de la ville qui se trouve être le ministre de l’hydraulique. Pourtant jusqu’à cette date de l’appel d’offres, Suez n’a aucune activité liée à l’environnement au Sénégal pouvant expliquer et justifier une donation de cette nature. Est-c’est une simple coïncidence ? Un hasard de générosité ? En tout cas le doute est là, et nous suspectons un amadouement, une corruption, au vu de l’insistance et l’acharnement par lesquels des personnes veulent vaille que vaille, orbi et urbi  attribuer  ce marché à Suez ».

Le coordonnateur du forum social sénégalais a tenu à préciser que le directeur général de Suez, M. Bertrand Camus, a dit dans Jeune Afrique, qu’il a déjà mis beaucoup de millions d’Euros dans ce dossier d’appel d’offres. A qui ces millions d’Euros ont été remis ?

Selon Mignane Diouf, ils vont porter contre Suez au niveau du tribunal de première instance de Paris. Il estime qu’à l’époque, le Forum social  sénégalais avait alerté l’opinion sur les soupçons de corruption et de conflits d’intérêts  dans ce dossier et annoncé une campagne internationale contre une des Sociétés soumissionnaires, qui se trouve être Suez.

« Pendant ce temps, pour nous forum social sénégalais, avec les syndicats du secteur, les associations de consommateurs, qui avons suivi le processus, nous restons déterminés à faire en sorte que la lumière soit faite et le processus reprenne une procédure normale, transparente et non partiale. Alors, nous réclamons une suspension de la procédure et la mise en place d’une commission d’enquête autonome et citoyenne pour élucider les rumeurs et suspections qui alimentent les débats au Sénégal, en France et dans le monde », dixit M. Diouf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *