A LA UNEeconomie

CONSTRUCTION DE LA CENTRALE DE MALICOUNDA : La mise en service des 120 MW prévue en septembre prochain

Dans le cadre de la construction de nouvelle centrale électrique de Malicounda, le ministre du Pétrole et des Energies, en compagnie du Directeur Général de Senelec a effectué  une visite  ce mercredi 19 mai 2021 sur le chantier pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. Les travaux de construction de la centrale sont achevés à plus de 95% et la mise en service graduelle est prévue à partir  du mois de septembre 2021.

Pour répondre à la forte demande d’électricité du pays, Senelec, sous l’égide de l’Etat du Sénégal, a signé un contrat d’achat d’énergie le 4 janvier 2018 avec le groupe Melec Power(MPG), à la suite d’un appel d’offre international pour la réalisation d’une centrale 120 MW à Malicounda.

Le projet est réalisé en co-développement entre Melec Power Gen, Senelec et Africa 50. Le capital de la société de projet Malicounda Power SA est réparti comme suit : Mpg 55%, Africa 50 30% et Senelec 15%.

Ainsi Senelec détient 15% du capital avec un siège au Conseil d’Administration, conformément à la volonté du Chef de l’Etat.

Pour rappel, le montant global du projet est de 153,817 Millions d’euros soit environ 101 Milliards de F cfa.

Les travaux sur site ont démarré depuis le 14 octobre 2019 et les  autorités ont apprécié l’état d’avancement actuel des travaux.

Selon M. Papa Mademba Bitèye, Directeur Général de Senelec, ce projet est en droite ligne avec la vision du Président de la République, M. Macky Sall dans le cadre du programme d’accès universel à l’électricité.

M. Biteye a aussi souligné que cette centrale très moderne, va améliorer considérablement la distribution de l’électricité aux sénégalais avec une réduction des coûts de production et facilitera le développement du projet gas to power. Il a insisté sur le fait que cette centrale privilégie l’emploi des jeunes avec un fort accent sur la main d’œuvre locale.

Les travaux avancent de manière satisfaisante sur le site. Tous les équipements principaux sont déjà fabriqués, testés en usine, livrés et en cours de montage.

A travers ce projet, Senelec envisage d’augmenter sa capacité de production pour faire face à la demande en énergie croissante. Le projet permet également d’améliorer la qualité de service et d’améliorer les coûts de production par l’installation d’une unité plus performante et convertible au gaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *