A LA UNEeconomie

CONSEQUENCE DE LA COVID-19 : Le Fmi évoque une dette publique mondiale record

Le Fonds monétaire international (Fmi) estime qu’une dette publique mondiale record est l’une des principales retombées de la crise.

 « Il sera essentiel de s’attaquer à ce problème à moyen terme, notamment par un réaménagement des systèmes fiscaux tendant à percevoir les recettes de manière équitable. Mais pour de nombreux pays à faible revenu lourdement endettés, des mesures urgentes s’imposent dès maintenant, notamment l’accès à davantage de dons, à des crédits concessionnels et à l’allégement de la dette », explique le Fmi dans un communiqué.

Toujours d’après le Fmi, dans ce domaine, le G20 a joué un rôle clé. Son initiative de suspension du service de la dette a donné à de nombreux pays à faible revenu un « répit » temporaire dans leur lutte contre le virus. Et le nouveau cadre commun, adopté avec l’appui du Club de Paris, va plus loin : s’il est pleinement mis en œuvre, il permettra aux pays pauvres de solliciter un allégement permanent de leur dette, tout en garantissant que tous les créanciers négocient sur un pied d’égalité.

Et le document de rajouter : « Enfin, il faut soutenir le monde au-delà du G20 ! Les efforts multilatéraux sont essentiels pour aider les pays les plus pauvres à traverser la crise. Il en va de même pour les efforts continus visant à renforcer un système commercial fondé sur des règles, à favoriser un système international de fiscalité où chacun paie la part équitable lui correspondant et à renforcer le dispositif mondial de sécurité financière. Sans cela, les inégalités seront exacerbées et l’économie mondiale sera confrontée à des difficultés plus graves encore au cours de la période à venir ».

« Au FMI, nous avons réagi à cette crise de manière inédite, notamment en accordant plus de 100 milliards de dollars de nouveaux financements à 82 pays et en allégeant le service de la dette de nos membres les plus pauvres. Nous entendons faire encore davantage pour aider nos 190 pays membres à surmonter cette crise et à construire une économie meilleure au sortir de la pandémie », renseigne le document.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *